CMOI 2011 – E Lille du 21 au 25 novembre 2011

Après le Pays Basque, la Bretagne, le Bordelais, le Territoire de Belfort, les régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Alsace, Aquitaine, Pays de la Loire, Champagne-Ardenne et Midi-Pyrénées, le club CMOI « Contrôles et mesures optiques pour l’industrie » de la Société française d’optique (SFO), vous propose de vous rendre en l’an 2011 à Lille dans la région Nord-Pas de Calais , région très conviviale et très propice aux affaires avec ses nombreux secteurs industriels et ses organismes de recherche de haut-niveau.

Les potentialités de l’optique (mesures ponctuelles ou globales sans contact, grande résolution spatiale et temporelle, miniaturisation et bas coût possibles) sont devenues et deviendront de plus en plus des réalités dans le monde industriel grâce aux progrès réalisés dans le domaine de la microélectronique, de la micromécanique, de l’imagerie et du traitement du signal.

Ainsi, les thèmes suivants seront abordés lors de ce colloque consacré aux méthodes et aux techniques d’optique pour l’industrie :

– Etude et développement de nouvelles techniques de mesures optiques émergentes
– Mesure des déformations et contraintes. Comportement mécanique et thermique des matériaux et structures. Suivi d’essais mécaniques
– Analyse vibratoire
– Contrôles non destructifs
– Mesure de position, distance, déplacement et vitesse
– Contrôle dimensionnel. Mesures 3D
– Caractérisation des surfaces. Rugosité. Profilométries. Microscopies
-Imagerie et mesures optiques dans les sciences du vivant et l’environnement
– Utilisation de l’optique en mécanique des fluides (Fluvisu)
– Thermographie et techniques IR
– Optique spatiale. Astronomie
– Robotique
– Eclairage indusriel, LED
– Micro et nanotechniques
– Vision, affichage, photométrie, écrans plats conception et test
– Lasers spécifiques pour la mesure et interaction laser-matière pour l’étude des matériaux
– Capteurs à fibres optiques
– Capteurs et matériaux photosensibles associés aux mesures optiques
– Traitement d’image et traitement du signal spécifiques aux mesures optiques
– Conservation et restauration des objets du patrimoine
– Qualité, normalisation et certification en optique

A titre indicatif

Signalons que les techniques suivantes ont été abordées lors des précédents colloques (liste non exhaustive) : holographie numérique, speckle, vibrométrie, moiré, spectroscopie, ultra-sons laser, profilométrie, microscopie, interférométrie, vélocimétrie laser, ombroscopie, strioscopie, cinématographie, imagerie, techniques de lumière structurée déflectométrie, photogrammétrie et vidéogrammétrie, ellipsométrie, photoélasticimétrie, capteurs à fibres optiques, réflectométrie, tomographie, diffusion laser, thermographie,…

Le programme laissera une large part pour les discussions et débats après chaque conférence, afin que la communication s’établisse parfaitement entre opticiens qui développent les techniques et les industriels utilisateurs. Par ailleurs, le programme sera conçu pour favoriser la visite des stands et des affiches, lors de pauses café de longue durée. Une visite d’un important site recherche/industrie est prévue.

D’autre part, une journée de formation introductive au colloque sera programmée pour donner aux participants qui le souhaitent, les principes de base permettant une meilleure compréhension des exposés.

Public

Les conférences du Club concernent un large public : aussi bien les scientifiques que les ingénieurs et les techniciens de l’industrie, spécialistes ou non de l’optique, désireux de connaître les possibilités des applications industrielles de l’optique.

Contact

Paul Smigielski
Président du club CMOI/SFO
Président d’honneur du Pôle optique et photonique d’Alsace « Rhenaphotonics Alsace »
Le colloque CMOI 2011 est organisé en coopération avec l’Onera LilLe et le club Fluvisu.

Source : https://www.club-cmoi.fr

Contact : smigielski@wanadoo.fr

Emitech met la main sur Gyl Technologies

L’entreprise angevine Gyl Technologies (créée en 1995 – CA 2010 : environ 1 M) a rejoint le groupe Emitech. Situé à Juigné-sur-Loire (Maine-et-Loire), ce laboratoire d’essais en compatibilité électromagnétique, radio, sécurité électrique mais aussi en climatique et mécanique compte huit personnes.

Douzième centre du groupe Emitech, Gyl Technologies est accrédité Cofrac, FCC aux USA et Industrie Canada ; il est également reconnu comme organisme notifié dans le cadre du marquage CE et VCCI au Japon.

Avec Emitech Atlantique situé à Beaucouzé (Maine-et-Loire), Gyl Technologies renforce la capacité d’accueil du groupe Emitech à Angers. Les deux centres angevins disposent ainsi d’une souplesse accrue dans la planification de campagnes d’essais et d’une manière générale dans le traitement des demandes clients.

Du fait de cette nouvelle opération, le groupe Emitech se projette sur une perspective d’un CA de 20 M dès 2012.

Source : https://www.emitech.fr

Trescal renforce ses capacités d’étalonnage dans le domaine des hyperfréquences

Au cours des 18 derniers mois, Trescal a investi plus de 1,5 M dans plusieurs bancs de mesures automatisés permettant d’améliorer ses possibilités jusqu’à 50 GHz voire, pour certaines gammes de produits, 67 GHz.

Ces investissements intègrent les meilleurs équipements disponibles sur le marché à l’heure actuelle et constituent les quatre systèmes suivants :

– Banc Agilent N7800A concernant la vérification jusqu’à 50GHz d’analyseurs de spectre et de réseaux, de synthétiseurs hautes performances,

– Analyseur Rohde & Schwarz FSUP50 pour mesures de bruit de phase,

– Baie de mesure TEGAM PMX/18/26/50 pour étalonnage de sondes de puissance jusqu’à 50 GHz,

– Ensemble de moyens Anritsu permettant d’assurer des prestations jusqu’à 67 GHz dans le cadre de notre agrément ASP (Authorized Service Provider).

Ces moyens qui viennent compléter les multiples bancs disponibles dans nos laboratoires sont désormais opérationnels à Toulouse et Rungis, sites spécialisés dans ces domaines pour lesquels ils assurent également des prestations de réparation.

L’intégration a été réalisée avec la mise en oeuvre ou l’adaptation de logiciels spécialisés fournis par les constructeurs et intégrés à la plateforme CCad hyperfréquences développée et déployée par des équipes de La Direction Industrielle & Méthodes de Trescal.

La structure chargée de ces projets, en collaboration avec Trescal Institut, a également piloté un programme de formation conséquent pour lequel il a été fait appel à l’ensemble des concepteurs et fournisseurs de ces systèmes : Agilent, Rohde &Schwartz, Anritsu, Tegam et Northrop Grumman.

Ces développements permettent à Trescal d’améliorer de façon significative la qualité des mesures en termes d’étendue et d’incertitudes, de disposer de capacités d’ajustage par soft équivalentes à celles des constructeurs, de disposer d’une meilleure réactivité et de réaliser les gains de productivité permettant de proposer à ses clients une offre compétitive.

Source : https://www.trescal.com

Microlease achète la société américaine MetricTest

L’acquisition du spécialiste californien des équipements de test et mesure contribuera au développement de Microlease au niveau mondial.

Microlease, entreprise spécialisée dans la location d’équipements de test et mesure et dans la gestion de parc d’appareils, vient de mettre la main sur la société MetricTest, fournisseur américain spécialisé dans la vente, la location et le leasing d’appareils de test et mesure électroniques neufs et reconditionnés.

Le conseil d’administration de MetricTest sera désormais dirigé par le PDG de Microlease, Nigel Brown, en tant que Président du conseil d’administration. Le président et responsable de l’exploitation de MetricTest, Vern Stevenson, assurera la fonction de PDG.

Pour Microlease, l’objectif fixé de cette acquisition est de dépasser sur le marché américain, pour l’exercice financier en cours, les 50 M$ de revenus et d’atteindre plus de 90 M$ de revenus au cours des douze mois suivants.

« Les deux entreprises se complètent parfaitement et possèdent de nombreuses caractéristiques positives en commun, y compris un haut niveau de compétences techniques au sein de leurs forces de vente, a déclaré Nigel Brown, PDG de Microlease. Nous sommes convaincus que cette nouvelle acquisition va nous permettre de répondre à une croissante demande en matière de services et en équipements de test et mesure à des prix compétitifs au niveau mondial. »

Source : https://www.microlease.com

La FFIE signe la charte pour l’industrialisation du véhicule électrique

Eric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, a proposé un partenariat favorisant l’industrialisation du véhicule électrique, concrétisé par la signature d’une charte le 6 septembre dernier.

Cet accord a été signé entre le ministre, la Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique (FFIE) aux côtés des équipementiers et constructeurs automobiles.

Selon Jean‐Claude Guillot, président de la FFIE, « nos entreprises ont actuellement toutes les compétences nécessaires pour répondre aux préoccupations concrètes des utilisateurs ; elles sont prêtes et qualifiées pour la mise en place des différentes infrastructures de recharge, en partenariat avec l’ensemble des acteurs de la filière ».

Le contenu de la charte à travers dix engagements :

‐ Engagement 1 : Proposer des offres de véhicules électriques et hybrides attractives pour les particuliers

‐ Engagement 2 : Promouvoir les véhicules électriques et hybrides auprès des acquéreurs de flottes

‐ Engagement 3 : Promouvoir les véhicules électriques et hybrides auprès des collectivités

‐ Engagement 4 : Assurer le plus haut niveau de sécurité des véhicules

‐ Engagement 5 : Offrir des systèmes de garanties des véhicules adaptées

‐ Engagement 6 : Mettre en place un service après‐vente adapté

‐ Engagement 7 : Fournir une information transparente sur les conditions d’usage du véhicule

‐ Engagement 8 : Faciliter la recharge domestique des véhicules

‐ Engagement 9 : Faciliter l’accès à l’infrastructure publique

‐ Engagement 10 : Optimiser l’impact environnemental

Source : https://www.ffie.fr