Accueil Essais physiques Création d’un classement des systèmes d’aide à la conduite

Création d’un classement des systèmes d’aide à la conduite

Début octobre, à Louvain, Euro NCAP a lancé sa deuxième série d’essais des systèmes d’assistance sur autoroute. Euro NCAP a élaboré un protocole d’essai et d’évaluation dédié ainsi qu’un système de classement spécifique, afin de permettre aux consommateurs d’utiliser ces systèmes et d’autres technologies de conduite assistée en toute sécurité. La dernière série d’essais porte sur une dizaine de véhicules parmi lesquels la Peugeot 2008, la Renault Clio et la Tesla Model 3.
Lecture : 3 minutes

Afin de répondre aux exigences de sécurité et de fiabilité de l’aide à la conduite sur autoroute, Euro NCAP a lancé de nouveaux protocoles d’évaluation axés sur deux domaines principaux : la compétence de l’assistance – un équilibre entre les compétences techniques du système (Assistance du véhicule) et sa capacité à maintenir le conducteur alerte et impliqué (Engagement du conducteur) – et la sécurité d’urgence, véritable filet de sécurité du véhicule dans les situations critiques.

Un système de classement unique, similaire à la notation de sécurité à cinq étoiles, aide les consommateurs à comprendre les conclusions des essais et à comparer les performances de l’assistance au plus haut niveau. Chaque voiture est classée dans l’une des quatre catégories suivantes : performances de base (ou essentielles), performances moyennes, bonnes performances et très bonnes performances.

D’après les essais menés sur dix véhicules, il ressort que trois modèles – la Mercedes GLE, la BMW Série 3 et l’Audi Q8 – sont classées dans la catégorie « Très bonnes performances », offrant un bon équilibre entre un niveau élevé d’assistance à la conduite et le maintien de l’engagement du conducteur qui reste maître de son véhicule. Suivent la Renault Clio et la Peugeot 2008, tous deux été classés dans la catégorie « Performances de base ». Enfin, les notes maximales obtenues par Tesla dans les domaines Assistance du véhicule et Sécurité d’urgence confirment le rôle de pionnier du constructeur américain en matière de technologie de conduite autonome. Toutefois, son système de « Pilotage automatique » est peu performant en termes de maintien de l’engagement du conducteur. 

Pour le secrétaire général d’Euro NCAP, Michiel van Ratingen, « les technologies de conduite assistée offrent d’énormes avantages en réduisant la fatigue et en encourageant une conduite sûre. Cependant, les constructeurs doivent s’assurer que la technologie de conduite assistée n’augmente pas le nombre de dommages subis par les conducteurs et les autres usagers de la route par rapport à la conduite classique. Les meilleurs systèmes offrent un équilibre entre le niveau d’assistance fourni et le niveau d’engagement du conducteur – et doivent être soutenus par une sécurité d’urgence efficace. Les résultats de cette série d’essais montrent que l’aide à la conduite s’améliore rapidement et devient plus facilement disponible, mais que tant que la surveillance du conducteur n’est pas sensiblement améliorée, celui-ci doit rester maître de son véhicule en permanence ».

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Une solution pour faciliter les tests NVH d’un groupe motopropulseur

Bart Verrecas, responsable du développement des activités automobiles de test chez Siemens PLM Software, explique comment le logiciel PLM de Siemens permet aux départements NVH d’effectuer des tests qui mettent en correspondance le comportement du groupe motopropulseur complet NVH avec d’autres attributs en interaction. Cela permet aux clients de choisir la meilleure stratégie de contrôle […]

Utac Ceram s’équipe d’un nouveau banc dynamométrique d’essai de freins

Grâce à cet outil innovant, Utac Ceram a la capacité d’effectuer un large panel d’essais en utilisant un système de programmation ou un contrôle manuel du banc. Chaque composant de frein ou demi-train complet s’adapte au banc d’essai en fonction du véhicule concerné. Impliqué dans les décisions des instances européennes, Utac Ceram a pour objectif […]

Intelligence économique : le pôle NAE et Coexel lancent l’outil Mind Mapping

En matière de Recherche Technologie Innovation (RTI), les réflexions de NAE ont contribué au montage du projet Mind Mapping avec Coexel. La jeune entreprise a développé une technologie unique d’automatisation du processus de recherche d’information sur Internet. C’est sur cette technologie que repose Mind Mapping. Cet outil de cartographie interactif permet d’identifier les bonnes compétences, […]