Accueil Automobile Collaboration stratégique entre AVL et Rohde & Schwarz dans le test automobile

Collaboration stratégique entre AVL et Rohde & Schwarz dans le test automobile

Les deux partenaires viennent d’intensifier leur collaboration en intégrant une solution de test radar de Rohde & Schwarz à la chaîne d'outils DrivingCube d’AVL. Objectif ? Offrir de nouvelles possibilités de tester, sur un banc d'essai de type vehicle-in-the-loop, des fonctions radar exploitées par les systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) et de valider des fonctions de conduite autonome.  
Lecture : 3 minutes
DR - ADAS image

Alors que l’actualité s’acharne sur le véhicule autonome, AVL et Rohde & Schwarz poursuivent leur collaboration stratégique dans le test automobile. Après avoir travaillé ensemble sur la simulation de systèmes de géolocalisation GNSS, AVL et Rohde & Schwarz mènent aujourd’hui une collaboration stratégique dans la simulation de cibles radar à partir de la plate-forme DrivingCube*.

La solution DrivingCube d’AVL associe la simulation logicielle à de réels essais réalisés sur un véhicule installé sur un banc d’essais moto-propulsé et instrumenté. Elle permet d’accélérer le processus de validation et d’approbation des systèmes ADAS et de conduite autonome (AD). La particularité de cette solution réside dans sa capacité à faire fonctionner un véhicule réel dans un environnement virtuel. Et tout en prenant en compte les actions de la chaîne d’analyse et de décision : « percevoir, planifier, agir ». Cette fusion de l’environnement virtuel avec de véritables capteurs nécessite une technologie de simulation avancée.

* Pour en savoir plus sur la plate-forme DrivingCube :

De nouvelles perspectives pour le test des fonctions radar

Déployé dans le cadre d’un banc d’essai de type vehicle-in-the-loop, le système de test radar de Rohde & Schwarz offre de nouvelles perspectives pour le test des fonctions radar. Il permet aussi de s’assurer de la sûreté des fonctions de conduite autonome. Le réseau d’antennes génère des objets artificiels complexes pour les capteurs radar. Les paramètres, tels que la distance et la vitesse radiale, la taille et l’azimut, sont modifiables sans déplacer physiquement les antennes ou les autres éléments.

En outre, l’interface temps réel adaptable permet de générer et de tester des scénarios de conduite difficiles, complexes et risqués. Le système est tout aussi évolutif que modulaire. Le même banc d’essai peut donc s’utiliser pour tester tous types de véhicules avec différents nombres et variétés de capteurs radar.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Le groupe Emitech fait l’acquisition du centre technique de Vitesco Technologies d’Osny (Val-d’Oise)

Malgré la crise, le groupe Emitech continue de faire ses emplettes avec, dernièrement, l’acquisition du centre technique de Vitesco Technologies d’Osny (Val-d’Oise). Ce centre d’essai abrite des experts MAP (Mise Au Point), trois bancs moteurs, une chambre climatique et un banc à rouleaux émission permettant la mesure de polluants réglementés jusqu’à un niveau Euro 6d […]

Plan France Relance : une enveloppe de 800 000 € pour l’Utac Ceram Millbrook

Dans le cadre du plan France Relance, le centre d’essai Utac Ceram Millbrook va recevoir de l’État une enveloppe de 800 000 € afin d’investir dans la modernisation de ses équipements d’essai. Une décision officiellement prise le 9 avril dernier lors de la visite à Linas-Montlhéry d’Éric Jalon, préfet de l’Essonne, Nicolas Lefevre, sous-préfet à […]