Accueil Automobile Collaboration stratégique entre AVL et Rohde & Schwarz dans le test automobile

Collaboration stratégique entre AVL et Rohde & Schwarz dans le test automobile

Les deux partenaires viennent d’intensifier leur collaboration en intégrant une solution de test radar de Rohde & Schwarz à la chaîne d'outils DrivingCube d’AVL. Objectif ? Offrir de nouvelles possibilités de tester, sur un banc d'essai de type vehicle-in-the-loop, des fonctions radar exploitées par les systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) et de valider des fonctions de conduite autonome.  
Lecture : 3 minutes
DR - ADAS image

Alors que l’actualité s’acharne sur le véhicule autonome, AVL et Rohde & Schwarz poursuivent leur collaboration stratégique dans le test automobile. Après avoir travaillé ensemble sur la simulation de systèmes de géolocalisation GNSS, AVL et Rohde & Schwarz mènent aujourd’hui une collaboration stratégique dans la simulation de cibles radar à partir de la plate-forme DrivingCube*.

La solution DrivingCube d’AVL associe la simulation logicielle à de réels essais réalisés sur un véhicule installé sur un banc d’essais moto-propulsé et instrumenté. Elle permet d’accélérer le processus de validation et d’approbation des systèmes ADAS et de conduite autonome (AD). La particularité de cette solution réside dans sa capacité à faire fonctionner un véhicule réel dans un environnement virtuel. Et tout en prenant en compte les actions de la chaîne d’analyse et de décision : « percevoir, planifier, agir ». Cette fusion de l’environnement virtuel avec de véritables capteurs nécessite une technologie de simulation avancée.

* Pour en savoir plus sur la plate-forme DrivingCube :

De nouvelles perspectives pour le test des fonctions radar

Déployé dans le cadre d’un banc d’essai de type vehicle-in-the-loop, le système de test radar de Rohde & Schwarz offre de nouvelles perspectives pour le test des fonctions radar. Il permet aussi de s’assurer de la sûreté des fonctions de conduite autonome. Le réseau d’antennes génère des objets artificiels complexes pour les capteurs radar. Les paramètres, tels que la distance et la vitesse radiale, la taille et l’azimut, sont modifiables sans déplacer physiquement les antennes ou les autres éléments.

En outre, l’interface temps réel adaptable permet de générer et de tester des scénarios de conduite difficiles, complexes et risqués. Le système est tout aussi évolutif que modulaire. Le même banc d’essai peut donc s’utiliser pour tester tous types de véhicules avec différents nombres et variétés de capteurs radar.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

L’association Exera organise sa journée technique le 24 novembre sur l’industrie 4.0

La première journée technique consacrée au thème « Usine du Futur – Industrie 4.0 » aura lieu à Paris le 24 novembre, de 8h15 à 18h15, à la Maison de la RATP (Espace du Centenaire). Ce thème, l’industrie 4.0, est particulièrement important pour les adhérents de l’Exera, association des Exploitants d’équipements de mesures, régulation et automatismes. S’agissant des […]

Avec sa nouvelle filiale LNE-GMED UK, le groupe LNE accroît sa présence à l’international

LNE GMED UK

Le groupe LNE développe son activité de certification en Grande-Bretagne en créant une nouvelle filiale au Royaume-Uni : LNE-GMED UK. Ce futur organisme de certification pour les dispositifs médicaux, les produits de la construction, les instruments de mesure et les produits émettant des émissions sonores à l’extérieur des bâtiments a pour objectif de pérenniser l’accès […]

20e Congrès international de métrologie – CIM : entre réussite et tournant historique

Le 20 congrès CIM, qui s’est déroulé conjointement au salon Measurement World du 6 au 9 septembre dernier à Lyon, s’est montré dynamique, malgré l’inévitable baisse de sa fréquentation en raison du contexte sanitaire. Le Congrès enregistre ainsi 542 participants (incluant conférenciers, auditeurs et exposants du Village Métrologie) et 49 stands sur le Village Métrologie. […]