Accueil Laboratoire Comment le nouveau centre NanoMesureFrance veut structurer la filière « nanomatériaux » française

Comment le nouveau centre NanoMesureFrance veut structurer la filière « nanomatériaux » française

Ce centre d’ambition nationale aura pour vocation à contribuer à la structuration d’une filière industrielle des nanomatériaux et au décloisonnement entre secteurs.
Lecture : 4 minutes
Microscope électronique à balayage - photo LNE

Dans le cadre de l’appel à projets Sesame Filières PIA, le nouveau Centre d’innovation NanoMesureFrance (porté par le LNE) va voir le jour dans le but de structurer la filière française des « nanomatériaux ». Grâce à un soutien de la région Île-de-France à hauteur de 1,2 M€ sur trois ans, dont 500 000 € de subvention, le Centre d’innovation NanoMesureFrance se présentera comme un accès unique en France, et notamment au bénéfice du tissu industriel francilien, en matière de mesure, de caractérisation et d’évaluation des nanomatériaux.

Le centre NanoMesureFrance proposera diverses actions en soutien à des démarches d’innovation sûres et durables. Parmi elles figurent la centralisation et la diffusion d’informations (réglementaire, normes, expertises, collaborations, appel à projets…) et de bonnes pratiques. En outre, le centre entend faire la cartographie des moyens disponibles sur le territoire français et mutualisation d’équipements de pointe, mais aussi donner l’accès via un point d’entrée unique aux expertises et moyens français. Le centre sera également chargé d’évaluer les performances de briques technologiques et les aptitudes d’acteurs nationaux sur le volet mesure/caractérisation (service de validation).

Autres actions prévues : la création d’un réseau pour le lancement d’actions portant sur le développement, l’harmonisation et la validation de méthodologies & de nouveaux outils de caractérisation et d’évaluation pour les nanomatériaux et les produits. Cet air reposera sur le soutien de la R&D, du contrôle qualité, de l’évaluation des risques ou encore du volet réglementaire. Enfin, un volet portera sur le transfert et la normalisation des méthodologies ainsi que sur les investissements et les actions visant à répondre aux besoins des partenaires industriels.

Le centre NanoMesureFrance porté et coordonné par le LNE

Acteur de référence de la caractérisation des nanomatériaux à travers son institut LNE-Nanotech, le LNE coordonnera ce centre, qui s’emploiera à diffuser des bonnes pratiques et à créer des synergies avec plusieurs partenaires clés dans le domaine (CNRS/C’Nano, Ineris, CEA…). Objectif ? Mutualiser des moyens de pointe et de réunir des expertises complémentaires. Les actions de NanoMesureFrance seront menées en lien étroit avec les initiatives majeures dans le domaine aux niveaux européen et international pour soutenir une innovation durable et responsable via l’amélioration de la qualité et de la comparabilité de données.

L’association NanoMesureFrance verra le jour dans les mois à venir pour assurer la gouvernance stratégique et le programme d’investissement (1.7 M€) de NanoMesureFrance. Elle permettra l’adhésion des différentes parties prenantes intéressées par une innovation durable et responsable autour des nanomatériaux.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

E-mobilité : Greenmot s’équipe d’une borne de recharge haute puissance Sicharge UC400 de Siemens Smart Infrastructure

Afin de répondre aux nouveaux besoins qui découlent des évolutions du transport et de la mobilité, Greenmot a fait appel à Siemens Smart Infrastructure afin de se doter d’une nouvelle borne de recharge haute tension. Il s’agit de la première installation de ce type pour Siemens dans le monde. Cette collaboration entre dans le cadre d’une longue […]

Programme des conférences du prochain Congrès international de métrologie (CIM)

Organisé conjointement par le Réseau Mesure, Collège français de métrologie (CFM), le Symop et GL Events (organisateurs du salon Measurement World), le Congrès international de métrologie (CIM) ouvrira ses portes non pas à Paris comme initialement prévu, mais à Lyon. Un soulagement pour toute la communauté de la métrologie même si les visiteurs étrangers fidèle […]

Novares s’associe avec l’université Ecust pour mener des recherches sur les capteurs intelligents pour les véhicules électriques

Noveastern, la branche de Novares en Chine, vient de signer un accord de coopération avec l’East China University of Science and Technology (Ecust). L’objectif de l’industriel est de mener des travaux de R&D sur les capteurs intelligents à couches minces utilisés dans les batteries des véhicules électriques. Fondée à Shanghai il y a plus de […]