Accueil Acoustique / Vibratoire Des essais vibratoires pour accélérer le développement de l’X-57 Maxwell, l’avion électrique de la Nasa

Des essais vibratoires pour accélérer le développement de l’X-57 Maxwell, l’avion électrique de la Nasa

Menés avec le logiciel d'acquisition BK Connect, ces essais vibratoires ont marqué une étape déterminante dans le développement du nouveau X-57 Maxwell de la Nasa.
Logiciel d'analyse modale BK Connect

Pour garantir l’efficacité énergétique et la sécurité en fonctionnement du nouvel avion électrique X-57 « Maxwell », la Nasa a procédé à à une campagne des essais de vibrations au sol (GVT) approfondis, afin de simuler les contraintes exercées sur l’appareil en condition de vol.

Les équipes de la Nasa ont souhaité démontrer qu’un avion pouvait – comme les véhicules terrestres – fonctionner avec des moteurs électriques. Le résultat : l’avion X-57 Maxwell, équipé, en remplacement des moteurs thermiques traditionnels, de deux moteurs tout électriques alimentés par des batteries de traction.

Afin de s’assurer que ce nouveau concept satisfait aux critères de performance énergétique et de navigabilité, l’avion expérimental de la Nasa a été soumis à de nombreux essais vibratoires – les données collectées par les accéléromètres installés autour des moteurs, ont été enregistrées grâce au système d’acquisition et à la plateforme d’analyse LAN-XI, fournis par le spécialiste des tests et de la mesure, Hottinger Brüel & Kjær (HBK).

Les ingénieurs de la Nasa ont ensuite utilisé le logiciel BK Connect pour analyser les données obtenues au cours des 191 essais, réalisés selon quatorze configurations différentes. Les résultats des essais de vibrations au sol (GVT) ont permis à Nasa de mieux comprendre les caractéristiques modales de la configuration Mod II du X-57 Maxwell.

Analyser les données sans avoir à les exporter vers un autre logiciel

Pour la réalisation des essais et l’analyse des données, la Nasa a ainsi utilisé le logiciel BK Connect HBK. BK Connect est une plateforme logicielle permettant aux utilisateurs d’acquérir les données, de surveiller les essais ou les structures en temps réel, de post-traiter les données collectées, puis de visualiser, analyser et générer les rapports d’essais, depuis un seul et unique logiciel. Grâce à BK Connect les équipes de la Nasa ont pu analyser les données sans avoir à les exporter vers un autre logiciel.

Les résultats du GVT ont révélé de nombreux modes de l’avion qui n’apparaissaient pas dans les calculs modaux du FEM pré-test du Mod II. Ces modes FEM manquants identifiés lors du GVT seront exploités lors de la corrélation et le recalage du modèle post-test. Par exemple, les essais ont notamment fait apparaître des modes liés à des couplages, à la torsion de l’aile et des modes des surfaces de contrôle. De plus, le modèle pré-test n’intégrait pas certains composants tels que la flèche avant. Les données obtenues à la suite des essais GVT permettront à l’équipe du projet X-57 d’ajouter précisément ces composants au modèle post-test.

Les travaux visant à optimiser les performances de l’avion vont continuer, mais l’équipe du projet X-57 dispose désormais de tous les résultats des essais modaux nécessaires pour y parvenir.

Lire la suite
Sur le même sujet

Pour son nouveau président, David Delaux, l’ASTE doit devenir l’interface entre pouvoirs publics, recherche et entreprises

À l’occasion de sa nomination à la présidence de l’Association pour le développement des sciences et techniques de l’environnement, David Delaux, interviewé par le magazine Essais & Simulations, détaille sa stratégie pour faire de l’ASTE une point d’entrée incontournable dans le monde des essais. David Delaux, depuis quand êtes-vous membre de l’ASTE ? Quelles grandes évolutions […]

Vers de nouvelles collaborations recherche-entreprise pour développer les batteries performantes de demain

Dans un contexte de transition vers le tout électrique, développer la prochaine génération de batteries représente un enjeu très important. Dans ce domaine, l’avenir appartient aux batteries tout solide dont les objectifs majeurs sont d’augmenter la densité d’énergie pour améliorer l’autonomie des véhicules. Ces objectifs sont aussi de permettre de réduire le temps de recharge […]

Jean-Louis Bougrenet de la Tocnaye, d’IMT Atlantique, lauréat du Grand Prix IMT-Académie des sciences

Le 22 novembre dernier, l’Académie des sciences a remis lors d’une cérémonie qui s’est déroulée  sous la coupole de l’Institut de France à Paris, l’ensemble des prix et médailles qu’elle a attribués cette année. Cet événement a notamment récompensé les travaux de recherche de Jean-Louis de Bougrenet de la Tocnaye, directeur du département Optique d’IMT Atlantique. Spécialiste du traitement optique de l’information et de la diffraction, le professeur […]