Accueil Mesures et essais Etude Autodesk : compte-rendu

Etude Autodesk : compte-rendu

Lecture : 4 minutes

Une nouvelle étude réalisée par l’éditeur de logiciels Autodesk, Inc., montre que l’augmentation des ventes (citée par 82 % des personnes interrogées) et l’amélioration de la satisfaction client (80 %) sont aujourd’hui les deux principaux objectifs des fournisseurs des secteurs automobile et aéronautique.

Cette enquête, réalisée auprès de 300 décisionnaires et responsables britanniques, allemands et français, a également montré que la qualité était un paramètre important pour de nombreuses entreprises (89 %).

L’étude a également fait apparaître d’autres paramètres, notamment l’amélioration de la communication, d’abord avec les clients (cité par 69 % comme un défi clé), mais aussi avec les fournisseurs (souligné par 42 % des personnes interrogées).

Comme l’explique Richard Blatcher, Responsable du Marketing – Industrie manufacturière pour la zone EMEA d’Autodesk : « Les fournisseurs du secteur automobile et aéronautique souhaitent améliorer leur façon de communiquer avec leurs propres fournisseurs et avec leurs clients afin d’augmenter leurs niveaux de satisfaction et de ventes. Pour cela, ils doivent préserver la qualité de leurs produits, ce qui passe par des technologies telles que les solutions Autodesk de Digital Prototyping, à la fois conviviales et capables de les aider à améliorer leurs processus métier pour exploiter au mieux leurs conceptions. »

L’étude révèle également que le coût des projets de conception n’est pas considéré comme un problème majeur en lui-même. Les entreprises attachent davantage d’importance à la réduction des coûts liés aux matériaux (indiqué par 55 %) et à la baisse des coûts d’exploitation (cité par 60 % des personnes interrogées comme l’un des principaux défis pour 2010).

« A l’heure où les considérations écologiques prennent de l’importance, les fabricants optimisent l’exploitation des matériaux pour réduire les gaspillages et accroître la durabilité de leurs produits », ajoute Richard Blatcher. « Ils sont de plus en plus nombreux à prendre conscience que pour cela, ils doivent commencer par réduire leurs inefficacités opérationnelles. La technologie de conception peut aussi jouer un rôle fondamental à ce niveau en permettant à ces fabricants de réduire leurs délais de commercialisation, ainsi que le temps consacré à l’optimisation des processus.

L’étude fait également ressortir la façon dont les clients du secteur automobile et aéronautique perçoivent leurs propres points forts. Les quatre qualités les plus fortement valorisées dans leurs réponses sont l’expérience et les connaissances (citées par 97 % des personnes interrogées), la qualité des produits ou des services (95 %), la fiabilité du service (92 %), ainsi que la flexibilité et la capacité de changer et de s’adapter (91 %).

« En travaillant avec les clients de ce secteur, les fournisseurs doivent garder à l’esprit que les fabricants seront sans doute sensibles aux offres qui accentuent ces points forts et qu’ils montreront d’autant plus de respect vis-à-vis d’un fournisseur que celui-ci fera preuve des mêmes qualités », conclut Richard Blatcher.

Source : https://www.autodesk.fr

Lire la suite
Mesures-et-tests.com
Sur le même sujet

dB Vib E-Lab, nouvelle filiale dB Vib Consulting !

dB Vib

En 2011, dB Vib Consulting inaugurait son laboratoire d’essais aux vibrations et n’a cessé de développer ses capacités d’essais pour répondre aux besoins croissants des industriels en matière d’essais environnementaux (vibrations, thermique, pression…). En effet, outre la réalisation de tests, les industriels ont des besoins plus larges tels que l’assistance à la définition des spécifications […]

L’utilisation de plusieurs méthodes d’estimation des incertitudes de mesurage est-elle un choix ou une obligation ?

C’est pour cela que le niveau de risque accepté pour nos mesurages, essais, analyses a pris une importance majeure et un autre chemin de réflexion vers la recherche de moyens et d’outils de validation de nos résultats. Généralement, la détermination des incertitudes s’effectue avec la méthode GUM (Guide to the expression of uncertainty in measurement) […]