Accueil Énergie / ENR GRTgaz et le CEA lancent un Lab commun au service de la transition énergétique

GRTgaz et le CEA lancent un Lab commun au service de la transition énergétique

Lecture : 3 minutes
Démonstrateur Jupiter 1000 à Fos-sur-Mer ©GRTgaz/TECHNIVUE-Stéphane Gruffat

Le CEA et GRTgaz donnent un nouvel élan à leur collaboration avec la signature d’un accord de recherche visant à créer un « Lab commun » pour préparer le paysage énergétique de demain. Cette démarche commune a été officialisée mardi 28 juin, sur le site du CEA à Saclay (Essonne) en présence de Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz et de Stéphane Siebert, Directeur de la recherche technologique du CEA.

Le CEA et GRTgaz, à travers son centre de R&D Rice, collaborent depuis plusieurs années sur divers projets de recherche, notamment sur le démonstrateur de production d’hydrogène renouvelable et d’e-méthane de GRTgaz « Jupiter 1000 ».

©C.Dupont/CEA

Vocations et objectifs du Lab commun

Avec ce laboratoire commun, les deux parties ont la volonté d’explorer les modes de production des gaz renouvelables et bas carbone dont la pyrogazéification* ou le Power-to-Gas**. Autre champ d’exploration : l’évaluation comparative de ces technologies de production et de leurs mérites environnementaux. Enfin, le laboratoire aura vocation à analyser les effets de l’hydrogène sur les matériaux constituant les canalisations de transport de gaz ainsi que l’interaction et la complémentarité des réseaux d’énergie (gaz, électricité, chaleur …) ; objectif : leur permettre d’adresser les problématiques futures de transport des énergies renouvelables de leur lieu de production jusqu’aux consommateurs. Seront couverts notamment, l’équilibrage des réseaux, le stockage d’énergie et la recherche d’une optimisation globale du système énergétique…

« Nous sommes fiers de cette collaboration renforcée avec le CEA qui nous permettra, en tant qu’entreprise assurant des missions de service public, d’avancer en matière de souveraineté énergétique et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour accompagner le développement des énergies renouvelables par une approche multi- énergies qui privilégie la complémentarité des molécules et des électrons », souligne Thierry Trouvé.

« Grâce à nos équipes du CEA, totalement investies pour répondre aux enjeux de l’énergie, nous construisons une relation de confiance solide avec les ingénieurs de notre partenaire, tous extrêmement mobilisés pour maitriser des technologies nouvelles et offrir des solutions qui changeront la donne environnementale tout en restant pertinentes sur le plan économique », ajoute Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA.

* Procédé de valorisation des déchets et de la biomasse solides en gaz renouvelable : la pyrogazéification
**Procédé de transformation par électrolyse d’électricité d’origine renouvelable en hydrogène ou en méthane de synthèse (en faisant réagir l’hydrogène avec du CO2) : le Power-to-Gas.

Lire la suite
Sur le même sujet

Alliance technologique entre le Cetim et le CEA pour démultiplier l’offre industrielle française dans l’hydrogène

Afin d’accélérer le déploiement de la chaine de valeur hydrogène en France, le CEA et le Cetim ont décidé d’allier leurs compétences, expertises et moyens pour une durée de cinq ans. Pour assurer la production d’hydrogène, sa distribution et son utilisation dans de multiples applications, il est en effet nécessaire d’adapter les produits et notamment […]

Le CNRS lance une nouvelle interface de recherche et d’innovation sur l’uranium

Le CNRS, l’université de Lorraine, et Orano, opérateur international dans le domaine du nucléaire, unissent leurs expertises en créant le laboratoire commun Cregu, nouvelle interface de recherche sur l’uranium à Nancy. L’objectif est de développer, ensemble, des approches et des procédés plus performants pour la découverte et l’exploitation de nouvelles ressources en uranium, matière première […]

Partenariat entre le Cerib et Eurailtest pour améliorer la sécurité incendie des infrastructures et véhicules ferroviaires

Gilles Bernardeau, directeur général du Cerib, et Franck Poisson, administrateur d’Eurailtest, ont signé le 30 juin un contrat de partenariat. Objectif ? Proposer aux industriels et entreprises du domaine ferroviaire une expertise globale de la sécurité incendie. Celle-ci fonctionnera via un guichet unique réaction et résistance au feu. Le Centre d’essais au feu (CEF) du […]