Accueil Modélisation 3D / Visualisation Hivelix, nouveau consultant certifié auprès de l’éditeur de logiciel Comsol

Hivelix, nouveau consultant certifié auprès de l’éditeur de logiciel Comsol

Simulation de dépôt électrolytique d'un revêtement Zn-Ni sur une pièce de train d'atterrissage

Comsol a annoncé que Hivelix, société de conseil en modélisation numérique et en développement d’innovation, spécialisée dans les procédés et phénomènes chimiques et électrochimiques, a officiellement rejoint la liste mondiale des Consultants Certifiés Comsol.

Implantée dans le Doubs, la société Hivelix est née de l’idée de transférer les connaissances acquises en recherche, dans les phénomènes et les procédés impliquant des phénomènes chimiques et électrochimiques, pour en optimiser les performances. Proposant du conseil en recherche et développement de modèles de simulation multiphysique et du développement de logiciel métier, Hivelix accompagne entre autres, les industries des secteurs de l’aéronautique et du spatial, du luxe, de l’automobile et du biomédical. Cet accompagnement peut s’effectuer dans des projets de recherche en lien avec les procédés de traitement de surface, les phénomènes de corrosion ou encore le domaine de l’énergie (batterie, hydrogène, pile à combustible…) mais également lors de projets d’optimisations de procédés en environnement industriel.

Hivelix combine ses connaissances en électrochimie théorique et expérimentale avec ses compétences en modélisation multiphysique et en science des données pour aider ses clients à développer de nouveaux procédés et améliorer leurs connaissances des phénomènes en jeu. Expert en modélisation multiphysique, Hivelix propose un large choix de services comme le développement de modèles, l’optimisation de modèles existants, la création d’interfaces et d’applications dédiées ou encore le développement de jumeaux numériques. Ces différents services et outils, en lien les uns avec les autres, permettent d’accélérer le transfert de connaissances et l’application concrètes de travaux de recherches vers des applications de terrains. L’objectif étant d’aider les sites de production industriels, les laborantins ou encore les ingénieurs en bureau d’étude, à améliorer leurs connaissances et gagner en capacité d’innovation et de compétitivité. Dans le secteur des procédés de finition de surface, cela permet d’améliorer la maîtrise des procédés via la prédiction des propriétés de revêtements (épaisseur, composition, rugosité…). Ils permettent aussi de réduire l’impact environnemental en optimisant la quantité de matière consommée et en réduisant le nombre d’itérations de mise au point et/ou d’optimisation.

Concernant le développement de jumeaux numériques, Hivelix s’appuie sur une approche innovante combinant le traitement de données industrielles associés à des modèles de simulation physique. Ceci afin d’améliorer les capacités prédictives des modèles tout en étant capable de s’adapter à la variabilité du cycle de vie d’un procédé en environnement industriel. Cette approche leur permet d’envisager la prédiction de propriétés difficilement, voire impossible, à prédire via des modèles purement physiques comme des aspects esthétiques ou encore faire de la réduction de modèle afin de réduire les temps de calcul. « Cette hybridation profite de la performance éprouvée des modèles physiques, tout en comblant certaines de leurs lacunes via des méthodes indispensables aujourd’hui, comme l’analyses de données statistiques, les algorithmes d’optimisation et de machine learning. » explique Baptiste Fedi (PhD), co-fondateur et CEO chez Hivelix.

Une solution permettant de dépasser le simple cadre d’une physique, d’une chimie ou d’un phénomène électrochimique

Pour son activité, Hivelix recherchait un logiciel de modélisation permettant l’utilisation de telles méthodes et s’est tourné vers l’éditeur Comsol. La société a en effet choisi Comsol Multiphysics pour sa plateforme de simulation flexible, adaptable et ouverte. « Le logiciel de modélisation et de simulation Comsol Multiphysics, nous offre la possibilité de dépasser le simple cadre d’une physique, d’une chimie ou d’un phénomène électrochimique, poursuit Baptiste Fedi. Pour les procédés de finition de surface comme des dépôts électrolytiques, l’électropolissage ou le polissage chimique, les aspects multiphasiques et CFD, couplés aux distributions de courant et à des approches multi-ions, sont importants, voire cruciaux. »

En effet, outre la maîtrise et l’homogénéisation des distributions de courant à la surface d’une pièce, le renouvellement des espèces actives (ions, additifs…) et l’élimination des espèces néfastes (oxydes, hydrogènes…) sur la surface sont des phénomènes impactant la performance du procédé qu’il est important de maîtriser. « Ceci est d’autant plus pertinent aujourd’hui avec l’avènement de la fabrication additive, qui bien qu’ayant de nombreux avantages, complexifie les géométries à traiter. Les méthodes conventionnelles de traitement ne sont plus forcément adaptées et la simulation offre l’opportunité d’améliorer la compréhension des mécanismes en jeu et d’explorer beaucoup plus efficacement les meilleures méthodes à mettre en place afin d’aboutir à une pièce conforme en fin de procédé. »

Chaque procédé ayant ces spécificités, et encore plus dans un secteur où des formulations chimiques sont en jeu, aucun modèle n’est universel. « Le logiciel Comsol Multiphysics nous permet d’avoir la liberté et la flexibilité indispensable pour mener à bien des projets de recherche sur de nouvelles formulations ou de nouveaux procédés, ajoute Baptiste Fedi. Nous pouvons grâce à cela, définir la meilleure stratégie de couplage multiphysique en fonction de la problématique. »

À l’aide des Design Module, Electrodeposition Module et CFD Module, Hivelix modélise et simule les systèmes et problématiques chimique et électrochimiques. L’électrodéposition de revêtements pour le secteur aéronautique, militaire et du luxe, le polissage chimique de pièces de fabrication additive et l’étude des phénomènes de corrosion, sont quelques-uns des exemples de projets en cours de réalisation avec le logiciel Comsol Multiphysics. L’Application Builder et Comsol Compiler sont également utilisés pour créer et déployer des exécutables, faciliter le travail collaboratif et transférer des développements.

Lire la suite
Sur le même sujet

La fiabilité des pots vibrants Sentek associée à l’accompagnement technique : un atout pour AmtechData

Créé sur le sol américain il n’y a plus de trente ans, Sentek Dynamics est à la fois présent en Californie et en Caroline du Nord. L’entreprise conçoit, fabrique et commercialise auprès des industriels des vibrateurs allant de 1 kg Newton à 400 kg Newton. Reconnu dans le monde entier, Sentek Dynamics est aujourd’hui présent dans […]

Immersion au sein de BeCover, centre européen d’essais aérodynamiques de compresseurs

Destiné à répondre aux exigences des industriels de l’aéronautique en matière d’essais sur les compresseurs, le centre de test BeCover, implanté à Liège près de Safran Aero Boosters, doit également relever le défi de la souveraineté européenne dans ce domaine sensible puis s’ouvrir, à terme, vers d’autres domaines d’activité. La première campagne d’essai est déjà […]

Comsol Days : rendez-vous le 15 juin pour une journée dédiée à la modélisation dans l’aérospatial et la défense

Le jeudi 15 juin prochain, Comsol organisera une journée en ligne gratuite dédiée à la modélisation dans l’aérospatial et la défense. Cette journée de découverte sera consacrée à la modélisation et la simulation multiphysique. Des sessions techniques aborderont entre autres, la modélisation des écoulements compressibles et turbulents, de la gestion thermique, des matériaux composites et des […]