Accueil Hydrogène Hydrogène : Création de la chaire industrielle ANR Messiah

Hydrogène : Création de la chaire industrielle ANR Messiah

Cette nouvelle chaire industrielle porte sur le développement de mini-éprouvettes pour le suivi en servIce des structures avec application au transport d’hydrogène (Messiah)
Lecture : 3 minutes
photo - DR

Dans la lignée des annonces de l’Élysées pour un plan d’investissement « France 2030 » mettant l’hydrogène à l’honneur, Mines Paris PSL, première école d’ingénieurs en France par son volume de recherche partenariale et l’Agence nationale de la recherche (ANR) annoncent le lancement de la Chaire Messiah (acronyme signifiant Mini-éprouvettes pour le suivi en service des structures avec application au transport d’hydrogène). Les travaux de la Chaire visent le suivi en service du vieillissement des installations ainsi que la caractérisation des matériaux et structures avec la prise en compte de nouveaux défis liés à la diminution des propriétés mécaniques du fait de l’hydrogène.

Issue d’une collaboration public/privé et pilotée par le Centre de Matériaux Mines Paris, la Chaire Messiah est dotée d’un budget de 1,6 million d’euros sur quatre ans. Cofinancée par l’ANR, elle implique cinq partenaires industriels de premier plan : Mannesmann Precision Tubes France SAS, EDF R&D, GRTgaz, Air Liquide et Transvalor.

Développer des essais mécaniques et des outils de simulations prédictifs

Avec le soutien d’Armines, le programme Messiah propose d’utiliser des mini-éprouvettes usinées dans des coupons extraits des installations pour évaluer et suivre la ténacité en service. Le programme propose de développer des essais de mécanique de la rupture en régime ductile en prenant en compte l’effet de l’hydrogène (la pratique actuelle étant principalement limitée à la rupture fragile).

Le programme prévoit également le développement des outils de simulations prédictifs avec la prise en compte des effets d’échelle, afin de pouvoir modéliser la rupture et l’effet de l’hydrogène sur le comportement des métaux et ainsi optimiser le processus de conception des installations.

Lire la suite
Sur le même sujet

Schaeffler coopère avec LORC et R&D Test Systems sur le banc d’essai le plus performant au monde pour les roulements d’éoliennes

À Lindø, au Danemark, LORC (Lindø Offshore Renewables Center) construit le banc d’essai de roulements de rotor le plus performant au monde. L’investissement s’élève à plusieurs dizaines de millions d’euros et comprend également des aides provenant du programme danois GreenLab. Des programmes d’essais concrets sont prévus dès la fin de 2025. Pour la construction du […]

Airbus ouvre un nouveau centre de développement ZEROe à Stade pour les technologies innovantes de l’hydrogène

Airbus renforce sa présence en Allemagne avec l’ouverture d’un centre de développement ZEROe (ZEDC) pour les technologies de l’hydrogène sur son site de Stade. Ce centre accélérera le développement de technologies composites pour le stockage et la distribution d’hydrogène liquide cryogénique. L’une des priorités du ZEDC du Stade est le développement de systèmes d’hydrogène légers […]

Pour sa 19e édition des Décibels d’or, le CNB récompense le sonomètre Atomic-1 d’Alliantech

Ce mercredi 10 janvier, Robin Reda, le président du CNB, a remis les trophées aux lauréats, en présence de Christophe Bechu, ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires. Cette année, le jury a retenu quinze nommés dans les cinq catégories du concours, et a délivré deux mentions spéciales. Créé en 1991 […]