Accueil Matériaux et composites Inauguration à Grenoble de 3ALP, un laboratoire public/privé dédié à l’aluminium de demain

Inauguration à Grenoble de 3ALP, un laboratoire public/privé dédié à l’aluminium de demain

Le CNRS, l’Université Grenoble Alpes et Constellium, groupe leader de produits aluminium, ont décidé de s’associer afin de répondre aux enjeux du secteur de la métallurgie, notamment en matière de développement durable.
Vue d'un des sites de Constellium

Le groupe Constellium, un des principaux fournisseurs mondiaux de produits aluminium, le CNRS et l’Université Grenoble Alpes ont uni leurs expertises en créant le laboratoire commun 3ALP pour « Advanced aluminium alloys partnership ».

L’objectif de 3ALP est de développer, ensemble, la recherche sur la recyclabilité et la durabilité de l’aluminium et de travailler sur de nouvelles méthodologies de recherche innovantes et de nouveaux matériaux à base d’aluminium.

Développer des procédés plus économiques et plus verts

Pièces toujours plus résistantes, procédés à la fois plus économiques et avec moins d’impact sur l’environnement… tels sont les enjeux de la métallurgie dans tous ses secteurs d’application et en particulier, dans le cas des produits aluminium pour l’automobile, l’emballage et l’aéronautique dont le groupe industriel Constellium est l’un des principaux fournisseurs mondiaux.

Dans l’objectif d’imaginer et de concevoir les nouvelles générations d’alliages d’aluminium, Constellium et le CNRS associés à l’Université Grenoble Alpes ont choisi de créer un laboratoire commun.

Ce laboratoire commun 3ALP s’appuiera sur l’expertise reconnue du laboratoire de recherche Science et ingénierie des matériaux et procédés (Simap ; CNRS/UGA) en matière de conception d’alliages métalliques et de procédés innovants comme la fabrication additive1. Sa création fait suite à une collaboration de plus de 40 ans entre Simap et C-TEC, le centre R&D de Constellium implanté à Voreppe près de Grenoble.

Lever les freins auxquels est confronté le secteur métallurgique

Pour les scientifiques, la coopération avec C-TEC est une opportunité de participer à lever les freins auxquels est confronté le secteur métallurgique, de développer les axes sur lesquels recherche fondamentale et problématiques industrielles se rencontrent, mais aussi d’orienter certains programmes de recherche vers des développements appliqués.

Par ailleurs, à travers 3ALP, Constellium disposera d’un accès aux outils de modélisation et de caractérisation de pointe, notamment en lien avec le rayonnement synchrotron, et bénéficiera de l’expérience des scientifiques du Simap dans divers domaines : étude des caractéristiques structurelles et mécaniques des matériaux, conception et mise en œuvre instrumentale, développement d’outils d’intelligence artificielle pour les matériaux.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Utac poursuit sa course folle à l’international avec l’ouverture et l’extension de ses laboratoires

Rien ne semble freiner le groupe français Utac dans sa course à l’international. Le spécialiste des essais dans la mobilité et l’automobile vient d’ouvrir son premier laboratoire en Allemagne. Situé près de Francfort et spécialisé dans les essais de e-powertrain (EDU), celui-ci a vocation à devenir la plateforme européenne du groupe pour gérer l’ensemble des […]

Safran et ATR développent « Smart Lander », un service d’analyse des atterrissages durs

Safran Landing Systems, leader mondial des systèmes d’atterrissage et de freinage, et ATR, constructeur numéro un mondial d’avions régionaux, ont mis au point « Smart Lander ». Il s’agit d’un service innovant de diagnostic des trains d’atterrissage faisant appel aux dernières connaissances en matière d’analyse de données. Objectif ? Optimiser le temps de réponse du […]

Partenariat entre Daher et le List dans le domaine du soudage de pièces composites d’avions

Daher a conclu un important partenariat avec le Luxembourg Institute of Science and Technology (List). L’objectif est de monter en maturité et d’optimiser une technologie d’assemblage automatisé par soudure de sous-structures primaires d’avions en composites à matrice thermoplastiques. Signé ce mois-ci au salon JEC World à Paris, cet accord bilatéral triennal portera sur l’étude d’une […]