Accueil Mesures et essais Inauguration d’une chaire de Mécanique à l’UTC

Inauguration d’une chaire de Mécanique à l’UTC

Lecture : 5 minutes

Les 26 et 27 mars derniers, l’UTC a été le théâtre de l’inauguration de la Chaire Mécanique Picardie, avec le discours de son titulaire, le Professeur Adnan Ibrahimbegovic. Née de la réflexion stratégique sur l’avenir de la mécanique à l’UTC, cette chaire permettra de mettre en lumière l’un des principaux secteurs industriels de la région Picardie et l’une des thématiques de recherche de l’UTC.

La Chaire de Mécanique Picardie vient d’être officiellement inaugurée à l’UTC en présence de René Anger, conseiller du président de la Région Picardie, Alain Storck, président de l’UTC ainsi que des experts internationaux, les professeurs Pierre Ladeveze, titulaire de la chaire de Fondation EADS (ENS-Cachan) et Dieter Dinkler, titulaire de la chaire de Mécanique des structures (TU Braunschweig).

Le titulaire de la chaire Mécanique s’appelle Adnan Ibrahimbegovic. Après des études orientées vers la mécanique des structures, un doctorat à Berkeley et une Habilitation à Diriger des Recherches à l’UPMC, il a occupé plusieurs postes d’enseignant-chercheur (UC Berkeley, EPFL, ENS-Cachan et UTC) et a publié plus de 450 articles ainsi que six ouvrages.

Une chaire, verrou scientifique à lever et des objectifs multiples

La Chaire Mécanique Picardie représente ainsi le moyen d’expression de l’UTC pour sa vision stratégique et met en lien trois missions dans le domaine de la Mécanique : la Formation, la Recherche et l’Innovation.

Principal intéressé, le Laboratoire de Mécanique Roberval, qui représente 130 personnels dans les laboratoires, et pour qui cette Chaire va consolider les interactions entre les équipes et augmenter la visibilité et le rayonnement de leurs travaux. Dans une autre mesure, cela va permettre d’étendre les activités de formations et dedévelopper de nouveaux partenariats industriels. 

Quelques problématiques scientifiques abordées :

– Les aspects multi-échelles, très présents dans l’analyse des matériaux hétérogènes. Par exemple, afin de définir des modèles prédictifs pertinents du phénomène de la corrosion à chaud (qui entre en jeu pour la durée de vie des matériaux nucléaires, des échappements d’automobiles ou encore des batteries), il est nécessaire d’analyser les comportements à différentes échelles, du réseau à l’atome.

– Les comportements sous chocs, impacts ou dynamique rapide. Par exemple, cela est utilisé pour étudier la durée de vie et la tenue à l’impact des assemblages soudés dans les carrosseries automobiles, des matériaux composites utilisés dans les constructions aéronautiques ou encore dans le secteur ferroviaire.

– Le développement d’approches en mécanique de la rupture, qui met en jeu la simulation numérique pour l’étude d’un défaut, de son initiation et de sa propagation jusqu’à la rupture finale.

– La résolution de problèmes multi-physiques, comme l’aspect antagoniste de plusieurs éléments dans la conception d’un produit. Par exemple, l’allègement des véhicules est souvent contradictoire avec l’amélioration du confort acoustique et la tenue au crash.

De plus, la Chaire va permettre de mutualiser toutes les compétences entre le laboratoire Roberval et le LEC (Laboratoire d’Electromécanique de Compiègne), ce dernier étant reconnu comme un pôle de compétence dans la conception des actionneurs à pilotage électronique. Un regroupement qui donnera alors aux deux laboratoires les moyens d’étendre leurs domaines de recherche et leurs partenariats en associant les problématiques de sécurité, d’allègement et de confort à celles du stockage d’énergie.

Source : https://www.utc.fr/

Lire la suite
Mesures-et-tests.com
Sur le même sujet

dB Vib E-Lab, nouvelle filiale dB Vib Consulting !

dB Vib

En 2011, dB Vib Consulting inaugurait son laboratoire d’essais aux vibrations et n’a cessé de développer ses capacités d’essais pour répondre aux besoins croissants des industriels en matière d’essais environnementaux (vibrations, thermique, pression…). En effet, outre la réalisation de tests, les industriels ont des besoins plus larges tels que l’assistance à la définition des spécifications […]

L’utilisation de plusieurs méthodes d’estimation des incertitudes de mesurage est-elle un choix ou une obligation ?

C’est pour cela que le niveau de risque accepté pour nos mesurages, essais, analyses a pris une importance majeure et un autre chemin de réflexion vers la recherche de moyens et d’outils de validation de nos résultats. Généralement, la détermination des incertitudes s’effectue avec la méthode GUM (Guide to the expression of uncertainty in measurement) […]