Accueil Recherche & développement L’Institut Polytechnique de Paris, le CNRS et Thales créent le laboratoire commun Heracles3 sur les lasers intenses

L’Institut Polytechnique de Paris, le CNRS et Thales créent le laboratoire commun Heracles3 sur les lasers intenses

S’appuyant sur un riche historique de collaborations, ce laboratoire permettra d’améliorer les technologies des lasers intenses et leurs applications industrielles, médicales et scientifiques.
Lecture : 4 minutes
© Simon Jumel - CNRS

L’Institut Polytechnique de Paris (IP Paris), le CNRS et Thales ont signé début février un partenariat pour la création d’un laboratoire commun. Son nom ? Heracles3, un laboratoire dédié à la recherche et au développement des lasers intenses.

Le nouveau laboratoire commun Heracles3 (Hautes énergies pour la recherche en accélération laser d’électrons et sources secondaires à Saclay) ambitionne de développer des technologies à la pointe de l’innovation. Celles-ci se fondent sur des lasers intenses, avec un potentiel d’applications majeures, aussi bien industrielles, médicales que scientifiques. Ce partenariat entre Thales, le CNRS et l’Institut Polytechnique de Paris (IP Paris) s’appuie ainsi sur un riche historique de collaboration entre les trois acteurs.

Les lasers de puissance un axe majeur de la recherche d’IP Paris

Les lasers de puissance sont l’un des axes majeurs de la recherche d’IP Paris, tant pour la recherche fondamentale sur les plasmas, l’astrophysique de laboratoire ou encore l’exploration du vide, que pour des applications sociétales comme le contrôle non destructif pour l’industrie ou, dans le domaine médical, l’imagerie et le traitement de tumeurs. Le CNRS est leader dans le domaine de la physique des plasmas. Parmi ses orientations prioritaires figure la mise en opération d’installations de niveau mondial en lumière extrême sur le sol français. L’exploitation de ce type d’installation ouvre de nouvelles perspectives en physique des interactions laser/matière à ultra haute intensité notamment la génération de nouvelles sources de particules, l’accélération de particules et d’électrons ou encore l’électronique quantique dynamique.

La création d’Heracles3 va permettre de pérenniser et de renforcer les actions en cours, et également d’en démarrer de nouvelles, centrées sur la valorisation des technologies laser pour les applications. Heracles3 pourra aussi inscrire une partie de ses activités au sein du Centre interdisciplinaire d’études pour la défense et la sécurité (CIEDS) d’IP Paris, mais également dans le futur centre interdisciplinaire sur l’ingénierie biomédicale.

Un laboratoire construit autour de trois axes

Le laboratoire se construit autour de trois axes liés aux caractéristiques physiques des lasers intenses et des verrous technologiques qui leur sont propres : Axe 1 – Très haute puissance crête (10 PW) grâce à l’Infrastructure de recherche Apollon ; Axe 2 – Haute puissance crête (> 10 TW) et moyenne (100 W) à haute cadence de répétition (100 Hz) au sein du Centre d’accélération laser plasma au LOA ;  Axe 3 – Très haute puissance moyenne (> 500 W) sur le projet XCAN.

Ainsi, les activités de R&D de ces trois axes permettront, en développant des briques technologiques innovantes, d’accroître et fiabiliser les performances des sources lasers, notamment en termes de puissance, d’intensité et de répétabilité. Certains champs d’application comme l’accélération d’électrons, avec une nouvelle classe d’accélérateurs, ou encore l’imagerie médicale à très haute résolution et le contrôle non destructif de soudures de très fortes épaisseurs, seront explorés.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

SGS France annonce l’ouverture d’un nouveau centre d’examen CIFM

SGS

SGS, leader mondial du testing, de l’inspection et de la certification est fier d’annoncer l’ouverture d’un nouveau Centre d’examen agréé par la Cofrend à Orsay (91), situé stratégiquement dans le sud-ouest de la région parisienne. Ce centre est spécifiquement dédié à la certification des compétences en Contrôles Non Destructifs pour le Comité industriel fabrication et […]

Le laboratoire « Lumière, nanomatériaux et nanotechnologies » (L2n) de l’UTT devient une Unité Mixte de Recherche CNRS 

L’Unité de Recherche Lumière, nanomatériaux et nanotechnologies (L2n) de l’Université de technologie de Troyes franchit une étape significative en obtenant le statut d’Unité Mixte de Recherche (UMR), prenant le nom d’UR L2n CNRS-UMR 7076. Ce passage de statut, d’Equipe Mixte de Recherche à Unité Mixte de Recherche, témoigne de l’expertise reconnue du L2n et renforce le […]

Signature d’une convention entre le Réseau Mesure et Cosmetic Valley

Claunel Massies, président du Réseau Mesure et Christophe Masson, directeur général de Cosmetic Valley se sont retrouvés sur le salon In Cosmetics le 16 avril dernier pour signer une convention. Celle-ci permettra aux deux associations de mettre en œuvre des actions conjointes ou croisées pour leurs adhérents. Cosmetic Valley, leader mondial en parfumerie cosmétique, coordonne […]