Accueil Automobile La société Greenmot se lance dans le retrofit et l’électrification des bus

La société Greenmot se lance dans le retrofit et l’électrification des bus

Dans un contexte de verdissement des flottes de transport de passagers, le gouvernement français et l'Ademe ont sélectionné le projet Green-eBus de Greenmot parmi les projets d'investissement d’avenir (PIA). Le financement permettra de développer un kit de retrofit afin de transformer un modèle de bus urbain diesel en bus électrique à batterie.
Shéma représentant une opération de retrofit - projet green-ebus

Tiraillé par la crise sanitaire et économique, le gouvernement Castex n’en oublie pas moins l’engagement de la Loi de transition énergétique en sélectionnant le projet Green-eBus, de la société Greenmot pour le retrofit et l’électrification des bus. Implanté à Villefranche-sur-Saône (69), Greenmot intègre ainsi le Programme d’investissements d’avenir (PIA) porté par l’Ademe. Le laboratoire d’essai et d’ingénierie bénéficie en outre d’un financement de plus d’1 M€ ; ce montant supporte le projet de réalisation d’un prototype de transformation de bus urbain diesel en propulsion électrique à batterie.

Rétrofiter les bus diesel des flottes existantes en bus électrique a un objectif : accélérer la transition énergétique par la transformation rapide et à coût maîtrisé d’une grande partie du parc actuel de véhicules. Les bus transformés – à mi-vie – pourront ainsi continuer de rouler partout. Cette prolongation de la durée de vie des bus existants a ainsi pour but de revaloriser les flottes diesel actuelles, allonger leur durée de vie et donc optimiser le budget de transport public. Ce retrofit permettra enfin de maitriser le coût de mise en place des zones à faibles émissions (ZFE).

Former une filière française de rétrofit à fort potentiel d’exportation

D’une durée de 18 mois, le projet de développement du premier prototype. Puis viendra la mise en place d’un pôle de fabrication industrielle dans l’usine de Villefranche-sur-Saône, accompagné par le renforcement du pôle SAV. « Ce projet ouvre une opportunité industrielle pour Greenmot, déclare son président Stéphane Londos. L’entreprise s’appuiera sur plusieurs partenaires régionaux afin de former une filière française de rétrofit avec un fort potentiel d’exportation. »

Ce projet représente en conséquent la première pierre d’un pôle d’ingénierie de véhicules industriels associant transition énergétique et maîtrises des spécificités des véhicules spéciaux. Les compétences mises en œuvre permettront ensuite d’aller vers d’autres énergies, telle que l’hydrogène. Enfin, le projet veut aller plus. Il consiste en une approche globale avec revalorisation des pièces démontées via une filière de réutilisation des pièces ou le recyclage de matériaux.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Utac poursuit sa course folle à l’international avec l’ouverture et l’extension de ses laboratoires

Rien ne semble freiner le groupe français Utac dans sa course à l’international. Le spécialiste des essais dans la mobilité et l’automobile vient d’ouvrir son premier laboratoire en Allemagne. Situé près de Francfort et spécialisé dans les essais de e-powertrain (EDU), celui-ci a vocation à devenir la plateforme européenne du groupe pour gérer l’ensemble des […]

Spie réalise un centre d’essai en Allemagne pour les bornes de recharge rapide d’Ionity

L’Allemand Ionity a chargé Spie de réaliser un centre d’essai dédié aux bornes de recharge rapide à Unterschleissheim, près de Munich. Ainsi, une série de stations de recharge à haute puissance (HPC) de différents fabricants sont déjà prêtes à fonctionner. En l’espace de quelques mois, la filiale allemande de Spie a installé et mis en […]

Partenariat entre Daher et le List dans le domaine du soudage de pièces composites d’avions

Daher a conclu un important partenariat avec le Luxembourg Institute of Science and Technology (List). L’objectif est de monter en maturité et d’optimiser une technologie d’assemblage automatisé par soudure de sous-structures primaires d’avions en composites à matrice thermoplastiques. Signé ce mois-ci au salon JEC World à Paris, cet accord bilatéral triennal portera sur l’étude d’une […]