Accueil Hydrogène Le Cetim annonce la parution d’un ouvrage de référence sur le mécanisme de fragilisation par l’hydrogène

Le Cetim annonce la parution d’un ouvrage de référence sur le mécanisme de fragilisation par l’hydrogène

Cette parution est issue de la traduction de l’ouvrage de référence publié en 2012 et réalisé par les auteurs Yukitaka Murakami, Saburo Matsuoka, Yoshiyuki Kondo et Shin Nishimura.
Lecture : 4 minutes

Le Cetim, institut technologique labellisé Carnot, annonce la parution de l’ouvrage Mécanisme de fragilisation par l’hydrogène et guide d’études en fatigue. Le livre, également disponible dans une version en anglais, fournit une description détaillée de la fragilisation par l’hydrogène, avec de nombreux cas d’application et des préconisations pour la conception en fatigue.

L’un de ces principaux auteurs, le professeur Yukitaka Murakami, professeur émérite de l’Université de Kyushu et Honoris Causa de l’Insa de Lyon, premier directeur du Centre de recherche pour l’utilisation industrielle et le stockage de l’hydrogène (Hydrogenius) à Kyushu, rend hommage au Cetim en lui permettant, via la mise en relation avec l’éditeur de la version japonaise du livre, Masashi Oikawa de Yokendo Ltd, d’éditer deux versions française et anglaise. Ces deux versions constituent une traduction fidèle de la version japonaise pour ne pas trahir l’esprit d’origine.

Contribuer au transfert de connaissances sur l’hydrogène

Après l’édition de plusieurs guides sur la fatigue dédiés au secteur mécanicien, le Cetim entend aujourd’hui, par le biais de cet ouvrage, participer activement à la diffusion de ces connaissances au niveau international au regard de l’enjeu global que constitue la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’hydrogène représente, à cet effet, une solution prometteuse pour les procédés industriels, les transports ou la production d’énergie face aux défis énergétiques et écologiques actuels.

Pour cela, il doit être stocké et transporté sous forme liquide ou gazeuse dans des appareils à pression, des réacteurs, des pipelines…Or l’hydrogène peut fragiliser les matériaux à son contact. Une meilleure compréhension des mécanismes de fragilisation par l’hydrogène devient donc essentielle pour réduire de façon significative l’impact environnemental des véhicules et de fait les émissions de CO2.

Dans ce domaine de la caractérisation des matériaux, les propriétés de fatigue sont particulièrement importantes pour l’évaluation de la sécurité dans la conception et la fabrication des composants à hydrogène, par rapport aux autres propriétés de résistance. Ce qui explique que des chercheurs du monde entier ont ainsi travaillé sur les mécanismes de fragilisation par l’hydrogène et leur relation avec le comportement en fatigue.

Cette action de contribution au transfert de connaissances sur l’hydrogène est réalisée en cohérence avec le lancement en 2022 du Programme stratégique du Cetim sur l’hydrogène (Hymeet). Son ambition est de permettre à l’industrie mécanique de devenir un contributeur majeur de la chaîne de valeur de l’hydrogène en réponse aux enjeux de demain sur le réchauffement climatique, et de développer les capacités d’innovation et de transfert du Cetim au service des mécaniciens et de leurs clients.

Lire la suite
Sur le même sujet

SGS France annonce l’ouverture d’un nouveau centre d’examen CIFM

SGS

SGS, leader mondial du testing, de l’inspection et de la certification est fier d’annoncer l’ouverture d’un nouveau Centre d’examen agréé par la Cofrend à Orsay (91), situé stratégiquement dans le sud-ouest de la région parisienne. Ce centre est spécifiquement dédié à la certification des compétences en Contrôles Non Destructifs pour le Comité industriel fabrication et […]

Le laboratoire « Lumière, nanomatériaux et nanotechnologies » (L2n) de l’UTT devient une Unité Mixte de Recherche CNRS 

L’Unité de Recherche Lumière, nanomatériaux et nanotechnologies (L2n) de l’Université de technologie de Troyes franchit une étape significative en obtenant le statut d’Unité Mixte de Recherche (UMR), prenant le nom d’UR L2n CNRS-UMR 7076. Ce passage de statut, d’Equipe Mixte de Recherche à Unité Mixte de Recherche, témoigne de l’expertise reconnue du L2n et renforce le […]

Le LNE inaugure en grandes pompes LE.IA, son laboratoire d’évaluation de l’intelligence artificielle

La rédaction d’Essais & Simulations s’est rendue ce mardi 14 mai à l’inauguration du LE.IA par Thomas Grenon, directeur général du Laboratoire national d’essais (LNE). Celle-ci s’est faite en présence de nombreux officiels – et ce malgré l’absence de la secrétaire d’État chargée du Numérique Marina Ferrari. Déjà engagé depuis 2008 dans l’évaluation des technologies […]