Accueil Mesures et essais Le Cetim renforcera dès 2018 les compétences du Plateau de Saclay dans la fabrication additive

Le Cetim renforcera dès 2018 les compétences du Plateau de Saclay dans la fabrication additive

Lecture : 3 minutes

Le Cetim, institut technologique de la mécanique labellisé Carnot, a décidé de rejoindre, dès 2018, l’écosystème de recherche français rassemblé sur le Plateau de Saclay. Classé au top 8 des clusters innovants (MIT Technology Review, 2013), il est reconnu mondialement (Université Paris-Saclay) dans les domaines du numérique, de la physique et des matériaux.

Le Cetim est porteur d’une ambition : créer à Saclay une plateforme d’envergure internationale de recherche au service du développement de l’industrie par la fabrication additive, « Additive Factory Hub ». Objectif : mutualiser les expertises et les moyens les plus performants pour relever les défis de cette technologie et augmenter son impact dans l’industrie. En cohérence avec les initiatives nationales, elle constitue la vitrine internationale du savoir-faire de la région Île-de-France au service de son écosystème. Ce projet de 40 M€ sur cinq ans rassemble des grands acteurs industriels et académiques : Cetim, Safran, CEA List, Arts et Métiers, Onera, SystemX, Air Liquide, Polyshape, EDF, Addup…

Un nouvel ancrage territorial fort

Cette nouvelle implantation en Île-de-France doit être le lieu de diffusion, de formation et de transfert technologique vers les PME qui pourront ainsi s’appuyer sur des moyens et une équipe d’experts pour s’approprier les technologies liées à la fabrication additive. Pilote du déploiement régional de l’industrie du futur au sein de l’Alliance Industrie du  futur (AIF), le Cetim porte ainsi la démarche auprès du tissu industriel. Le centre technique a aussi une volonté forte de renforcer ses actions en soutien des filières stratégiques d’Île-de-France et notamment de la filière aéronautique en synergie avec Safran.

Fort de son expérience depuis quinze ans avec le Comité mécanique Île-de-France et de ses 2 000 ressortissants en Île-de-France, le Cetim veut poursuivre et amplifier sa mission de soutien aux entreprises manufacturières dans leur développement des nouvelles technologies sur le terrain du quotidien comme dans le cadre d’initiatives structurantes telles qu’Additive Factory Hub et Factory Lab (plateforme « hôtel à projets » abritée par le CEA, pour une durée allant de 6 à 18 mois et une vingtaine de projets en simultanée).

Source : https://www.cetim.fr/fr

Lire la suite
Mesures-et-tests.com
Sur le même sujet

Le LNE inaugure en grandes pompes LE.IA, son laboratoire d’évaluation de l’intelligence artificielle

La rédaction d’Essais & Simulations s’est rendue ce mardi 14 mai à l’inauguration du LE.IA par Thomas Grenon, directeur général du Laboratoire national d’essais (LNE). Celle-ci s’est faite en présence de nombreux officiels – et ce malgré l’absence de la secrétaire d’État chargée du Numérique Marina Ferrari. Déjà engagé depuis 2008 dans l’évaluation des technologies […]

Signature d’une convention entre le Réseau Mesure et Cosmetic Valley

Claunel Massies, président du Réseau Mesure et Christophe Masson, directeur général de Cosmetic Valley se sont retrouvés sur le salon In Cosmetics le 16 avril dernier pour signer une convention. Celle-ci permettra aux deux associations de mettre en œuvre des actions conjointes ou croisées pour leurs adhérents. Cosmetic Valley, leader mondial en parfumerie cosmétique, coordonne […]

L’Utac lance la 3e édition de son Challenge sur la mobilité du futur

L’édition 2024 du Challenge Utac, une compétition entre universités dédiée à la mobilité du futur, aura lieu le 23 mai sur le site Utac de Linas-Montlhéry.  Initialement un exercice d’innovation sur les véhicules autonomes, le challenge s’ouvre vers tous types de véhicules du futur, y compris leur conception et matériaux associés.  Cet événement rassemble des participants […]