Accueil Compétences/RH/Formation Institut de Soudure se dote d’un nouveau bâtiment en région toulousaine

Institut de Soudure se dote d’un nouveau bâtiment en région toulousaine

L'inauguration de ce nouveau bâtiment aura lieu le 4 mars prochain à 11 heures et permettra d'accroître le nombre de personnes (jeunes, demandeurs d’emplois ou salariés) aux métiers de soudeur, tuyauteur, chaudronnier ou encore contrôleur et inspecteur.
Lecture : 3 minutes
Vue extérieure du site de Plaisance du Touch

Institut de Soudure inaugurera le 4 mars à 11 heures un nouveau centre à Plaisance-du-Touch, en métropole toulousaine. Le groupe a ainsi pour ambition de poursuivre son développement dans la région afin de répondre aux demandes des industriels. Celles-ci concernent notamment les secteurs aéronautique, ferroviaire, pétrole et gaz ou encore les infrastructures.

Jusqu’à une quarantaine de stagiaires formés chaque année

Le bâtiment de Plaisance-du-Touch s’étend sur plus de 1 000 mètres carrés dont 600 mètres carrés d’atelier. Il permettra de doubler les capacités d’accueil et ainsi former plus de monde aux métiers de soudeur, tuyauteur, chaudronnier ou encore contrôleur et inspecteur. Ces métiers en tension dont les compétences sont en effet très recherchées par l’industrie. Avec vingt-quatre cabines de soudage, le groupe peut former simultanément jusqu’à une quarantaine de stagiaires. Plus de 90 % des stagiaires formés seront ensuite insérés durablement dans la vie professionnelle.

Le groupe Institut de Soudure va proposer prochainement à Plaisance-du-Touch des préparations aux certificats de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM) ou des préparations opérationnelles à l’emploi collective (POEC). Celles-ci garantissent presque toujours dans ces métiers un accès à l’emploi. Un CQPM tuyauteur est programmé par exemple au second semestre.

Regrouper les activités clés du groupe

Opérationnel depuis début janvier 2022, le nouveau centre regroupe des activités clés du groupe : la formation, l’inspection non règlementaire et règlementaire sous l’Association pour la sécurité des appareils à pression (ASAP) et le contrôle des équipements soudés industriels, à même de satisfaire les besoins des PME-PMI ou des grands groupes. Un nouveau moyen de contrôle X permet la réalisation des prestations de radiographie industrielle venant ainsi compléter ses moyens de ressuage et de magnétoscopie et de contrôles ultrasonores.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Un nouveau directeur général chez Trescal

Trescal, leader mondial des services de métrologie, annonce la nomination de Laurent Labatut au poste de directeur général Trescal France et Afrique. Il succède à François Moïse qui a souhaité prendre sa retraite le 31 décembre dernier, et devient également membre du comité exécutif du Groupe. Laurent Labatut intègre Trescal en 2014 en tant que Trésorier Groupe. En 2017, […]

Endress+Hauser fait l’acquisition d’Angenstein Estech AG, fournisseur de tubes de mesure

Endress+Hauser veut reprendre les activités du sous-traitant suisse Angenstein Estech AG, y compris son site de production à Cernay en France, Estech Industries Angenstein SA, succursale de Cernay. Les représentants des deux entreprises ont signé une déclaration d’intention en ce sens. Tous les emplois de l’entreprise de transformation des métaux devraient être maintenus. Depuis plus […]