Accueil Ferroviaire Comment l’IMT Mines d’Albi s’implique dans la conception d’Ecotrain, le premier train ultra-léger autonome

Comment l’IMT Mines d’Albi s’implique dans la conception d’Ecotrain, le premier train ultra-léger autonome

Trois centres de formation et de recherche d’IMT Mines Albi sont mis à contribution dans le cadre du programme Ecotrain : le Centre Génie industriel (CGI), l’Institut Clément Ader et le centre Raspsodee.
Lecture : 3 minutes

La conception d’Ecotrain s’appuie sur des technologies d’automatisation évoluées en matière de détection d’obstacle et d’incident, de localisation et de navigation. Autre avancée, l’allégement du matériel grâce à l’utilisation renforcée des composites et à l’utilisation d’un groupe moto-propulseur moins puissant.

De plus, l’infrastructure innovante et connectée intègre dans le rail un système de communication sécuritaire et non sécuritaire pour interagir avec les infrastructures de signalisation et les navettes. Enfin, une approche « end user » mettra la technologie au service du besoin des utilisateurs. 

Forte contribution scientifique et technologique d’IMT Mines Albi

Les trois centres de formation et de recherche d’IMT Mines Albi sont mis à contribution dans le cadre du programme Ecotrain. Tout d’abord, le Centre Génie industriel (CGI) est en charge de développer les schémas organisationnels et les solutions d’aide au pilotage des flux de marchandises et de passagers en s’appuyant sur son expertise en logistique/internet physique. 

Ensuite, l’Institut Clément Ader apportera sa connaissance des matériaux et des structures, notamment les matériaux composites et leurs procédés de fabrication innovants. 

Enfin, le centre Raspsodee (Recherche d’Albi en génie des procédés des solides divisés, de l’énergie et de l’environnement) sera positionné sur le volet énergie : la production et la distribution d’une énergie propre pour les navettes. Chaque ligne  sera en effet dotée d’une centrale photovoltaïque qui alimentera le rechargement des batteries des navettes, mais aussi les activités socio-économiques de proximité. 

Le défi technologique consiste à élaborer des solutions techniques et organisationnelles pour gérer l’écart entre une production d’électricité « continue » et les besoins d’exploitation « discontinus ». Il s’agit de l’enjeu de la gestion « des crêtes ».

Une première ligne commerciale et services innovants entre Agen et Auch

La première navette sera mise sur les rails en 2025. Les travaux de conception étant menés à IMT Mines Albi, la ville éponyme pourrait en être le cœur d’expérimentation. Cette ligne pilote d’une dizaine de kilomètres pourra relier plusieurs communes, désenclaver certains quartiers et faciliter l’accès aux infrastructures éducatives, sportives ou de loisir.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Mesures Solutions Expo2022 de retour début octobre à la Cité des Congrès de Lyon

La nouvelle édition de Mesures Solutions Expo2022 se tiendra à la Cité des Congrès de Lyon dans trois semaines. Né de la volonté des adhérents du Réseau Mesure, cet évènement est organisé depuis 2021 en partenariat avec le Collège français de métrologie (CFM) et plusieurs partenaires de la formation, du recrutement et de la communication. En […]

Pesage industriel : le groupe Precia Molen se dote d’un nouveau laboratoire d’essais ISO 17025

Après deux années de travail, le groupe Precia Molen dispose maintenant de son propre laboratoire de métrologie. Ce laboratoire d’essais permet de tester la performance des indicateurs et instruments de pesage de Precia Molen en conditions climatiques (température et humidité) selon la recommandation OIML R76. Deux enceintes climatiques, l’une de 400 l et l’autre de 20 m3, permettent d’effectuer des essais sur des plages de température allant de -30 […]

Partenariat entre Utac et Egerie sur l’analyse de risque cybersécurité

Utac a choisi Egerie pour mener ses analyses de risques cyber sur les projets innovants et complexes. L’outil permet de traiter un volume important de cas d’usages et de mener des analyses de risques cyber en mode collaboratif. Les équipes cybersécurité Utac mènent des analyses autour des cas d’usage des villes intelligentes et connectées permettant […]