Accueil Communiqué Focus sur l’entreprise DAES

Focus sur l’entreprise DAES

Une société d’ingénierie spécialisée en simulation numérique, développe M-Fem, une suite d’applications permettant d’intégrer toutes les étapes de vérification des codes de dimensionnement du nucléaire dans un seul et même calcul ANSYS®
Lecture : 3 minutes

Les composants mécaniques des systèmes classés pour la sûreté nucléaire doivent être conçus conformément aux règles spécifiées dans les normes de conception mécanique : ASME® div. III et le RCC-M. La vérification complète sous tous les types de charge, des conditions normales aux conditions accidentelles, est fastidieuse car elle nécessite un post-traitement manuel des résultats de simulation aux éléments finis (FEA).

DAES a développé M-Fem, une suite de modules complémentaires spécifiques intégrés à ANSYS® Workbench (appelés « Apps »), qui automatisent entièrement les vérifications des résultats par rapport aux codes RCC-M et ASME® div. III.

Les Apps M-Fem permettent :

– des vérifications automatiques et complètes sur l’ensemble des nœuds de maillage d’une structure, permettant un contrôle exhaustif de la pièce simulée,

– de rendre la chaîne de calcul automatique, robuste et fiable,

– de vérifier le respect des critères de dimensionnement, d’un point de vue de l’Assurance Qualité,

– la visualisation complète à l’écran des vérifications des critères de votre modèle ANSYS®,

– une intégration des vérifications réglementaires dans les phases amont de conception accélérant les études d’optimisation ou de sensibilité,

– une diminution du temps consacré au post-traitement manuel permettant ainsi une optimisation des compétences d’ingénierie,

– de mettre en œuvre et exécuter efficacement des jumeaux numériques, car les charges réelles peuvent être évaluées directement avec une grande précision.

Une solution qui permet de gagner du temps et de réduire les erreurs humaines sur la conception des composants

La complexité du post-traitement des simulations par éléments finis, pour se conformer aux exigences des codes de dimensionnement, pousse les concepteurs à effectuer des vérifications exhaustives de tous les critères uniquement sur les sous-parties considérées comme critiques. En se basant sur l’expertise humaine et le « jugement d’ingénierie », cela peut conduire à négliger des zones de composants où la marge de sécurité pourrait être sous-estimée et également créer des marges inutiles en surdimensionnant d’autres zones.

En bref, la suite M-Fem est conçue par et pour les ingénieurs !

Pour en savoir plus : https://daes.pro/solutions/developpement-apps/

Lire la suite