Accueil Mesures et essais Le Français Optis va passer sous pavillon américain après son acquisition programmée par Ansys

Le Français Optis va passer sous pavillon américain après son acquisition programmée par Ansys

Lecture : 3 minutes

Ansys, spécialiste dans le domaine des logiciels de simulation d’ingénierie, a annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif pour acquérir Optis, fournisseur de premier plan de logiciels de simulation scientifique de vision et visualisation basée sur la physique. L’acquisition de l’entreprise française – dont le siège se trouve à La Farlède – permettra au leader américain d’étende son portefeuille de solutions multiphysiques dans le domaine croissant de la simulation optique. La transaction devrait être conclue au deuxième trimestre de 2018.

Optis développe des logiciels basés sur la physique simulant la vision lumineuse et humaine. Le Français base ses solutions sur la physique du monde réel pour donner la simulation la plus précise possible. Parmi ses clients, on compte un grand nombre d’acteurs de l’industrie automobile, dont Audi, Ford, Toyota et Ferrari, ainsi que des chefs d’entreprise dans d’autres domaines tels que Boeing, Airbus, GE, Swarovski et L’Oréal.

Ansys a créé des solutions de simulation spécifiquement pour le développement de capteurs de véhicules autonomes. L’ajout des capacités d’Optis au portefeuille d’Ansys se traduira par une solution de capteurs complète pour le marché, couvrant la lumière visible et infrarouge, l’électromagnétisme et l’acoustique pour la caméra, le radar et le lidar. Optis a également développé une plate-forme de réalité virtuelle photo-réaliste et de simulation en circuit fermé, qui permettra d’accélérer le développement de véhicules autonomes. En utilisant ce backbone VR – combiné avec d’autres solutions Ansys – les constructeurs automobiles peuvent simuler l’environnement que les véhicules sans conducteur naviguent, y compris les conditions routières, les conditions météorologiques et les rues à sens unique.

« La combinaison des solutions basées sur la physique d’Optis pour la simulation optique avec le vaste portefeuille d’Ansys constituera un avantage concurrentiel pour nos clients et l’ensemble de l’industrie, a déclaré Jacques Delacour, président et chef de la direction d’Optis. Toute la famille Optis est impatiente de travailler en étroite collaboration avec Ansys et son impressionnante communauté de clients à travers le monde. »

Photo : Autonomous drdiving d’Optis

Source : https://www.ansys.com/fr-fr

Lire la suite
Mesures-et-tests.com
Sur le même sujet

Le LNE inaugure en grandes pompes LE.IA, son laboratoire d’évaluation de l’intelligence artificielle

La rédaction d’Essais & Simulations s’est rendue ce mardi 14 mai à l’inauguration du LE.IA par Thomas Grenon, directeur général du Laboratoire national d’essais (LNE). Celle-ci s’est faite en présence de nombreux officiels – et ce malgré l’absence de la secrétaire d’État chargée du Numérique Marina Ferrari. Déjà engagé depuis 2008 dans l’évaluation des technologies […]

Signature d’une convention entre le Réseau Mesure et Cosmetic Valley

Claunel Massies, président du Réseau Mesure et Christophe Masson, directeur général de Cosmetic Valley se sont retrouvés sur le salon In Cosmetics le 16 avril dernier pour signer une convention. Celle-ci permettra aux deux associations de mettre en œuvre des actions conjointes ou croisées pour leurs adhérents. Cosmetic Valley, leader mondial en parfumerie cosmétique, coordonne […]

L’Utac lance la 3e édition de son Challenge sur la mobilité du futur

L’édition 2024 du Challenge Utac, une compétition entre universités dédiée à la mobilité du futur, aura lieu le 23 mai sur le site Utac de Linas-Montlhéry.  Initialement un exercice d’innovation sur les véhicules autonomes, le challenge s’ouvre vers tous types de véhicules du futur, y compris leur conception et matériaux associés.  Cet événement rassemble des participants […]