Accueil Test Une étude révèle que les tests automatisés représentent toujours un défi important pour les entreprises

Une étude révèle que les tests automatisés représentent toujours un défi important pour les entreprises

Cette étude Forrester réalisée pour Keysight relève notamment que bien que 84% des répondants déclarent que la majorité des tests portent sur des systèmes complexes, peu ont recours à des tests automatisés ou à l'intelligence artificielle.
Lecture : 6 minutes

Keysight Technologies, fournisseur de solutions de conception et de validation, a publié les résultats d’une étude internationale, réalisée par Forrester. Cette étude a permis de sonder des décideurs en matière d’opérations de test afin de dresser un état des lieux des stratégies et des technologies de test.

Ce rapport publié sous le titre Conquer Testing Complexities with Automation and Artificial Intelligence (AI) indique que l’automatisation gagne du terrain et que 75% des entreprises utilisent une combinaison de tests automatisés et manuels. Toutefois, seules 11% d’entre elles ont adopté une stratégie reposant entièrement sur l’automatisation. Le nombre de tests augmente lorsque la complexité augmente (77%) et sans l’automatisation, le développement des produits ralentit.

Selon Jeff Harris, vice-président, Portfolio and Global Marketing chez Keysight Technologies, « l’étude nous enseigne que les entreprises se sentent obligées de faire plus d’automatisation des tests, et cela particulièrement lorsqu’on les interroge sur l’avenir. Les stratégies manuelles ou partiellement automatisées ne permettent pas de répondre aux besoins actuels des entreprises, et faute de stratégie d’automatisation basée sur l’IA, ces dernières auront du mal à surmonter la complexité des tests. En outre, nous prévoyons que la pandémie de Covid-19 joue un rôle dans l’adoption du développement à distance et du séquençage automatisé des tests. Nous nous attendons également à une hausse du recours aux jumeaux numériques, car les équipes de développement s’efforcent de continuer à collaborer à distance. Chez Keysight, nous intégrons cette automatisation de l’intelligence à travers le flux de travail dans l’ensemble de notre portefeuille de produits logiciels pour répondre à ces besoins et faire progresser l’automatisation des tests et de la validation. »

De nombreux défis techniques à relever

Parmi les principaux défis techniques résultant de la complexité des tests, figurent la longueur des cycles, la détection précise des bugs et des problèmes, puis leur résolution. Ces problèmes ont un impact direct sur les performances de l’entreprise et sur le processus de développement des produits. Les personnes interrogées les ont ainsi classés par ordre d’importance :

  • 51% – Le risque de faille de sécurité
  • 48% – La hausse des dépenses
  • 42% – Le ralentissement de la mise sur le marché
  • 36% – Les produit défectueux
  • 34% – La perte de revenus

Néanmoins, les entreprises constatent que les stratégies de test manuelles ou partiellement automatisées ne suffisent pas à faire face à la complexité croissante des produits. Par conséquent, 45% des entreprises envisagent d’utiliser une approche entièrement automatisée au cours des trois prochaines années, soit une croissance de 409%. Plus de la moitié (52%) ont déclaré qu’elles s’intéressent à l’IA pour intégrer des séries de tests complexes, soit une croissance de 325%.

En passant à des stratégies de tests automatisés intelligents, les organisations espèrent en tirer des avantages. Parmi les améliorations opérationnelles attendues par les répondants, figurent l’augmentation de la productivité (59%), la capacité à simuler la fonction ou la performance d’un produit (54%) et l’automatisation ou la simulation de la correction des bugs pour gagner du temps sur les cycles de correction et de re-test (53%). Les répercussions commerciales attendues incluent une meilleure qualité des produits, ce qui accroît la satisfaction des clients (59%), la capacité de réduire les délais de commercialisation (50%) et des cycles de développement de produits plus agiles (50%).

De meilleurs indicateurs de réussite devenu le principal impact commercial

L’enquête révèle également que les améliorations techniques et opérationnelles qui figurent en tête des attentes des entreprises en matière d’IA sont la hausse de la productivité et la capacité à simuler le fonctionnement, les performances des produits et l’automatisation ainsi que la simulation de la correction des bugs.

Toutefois, la possibilité de mettre en place de meilleurs indicateurs de réussite est le principal impact commercial attendu des entreprises lorsqu’elle réalisent des investissements dans de nouvelles technologies de test telles que Automating Intelligence de Keysight, offrant aux clients un produit de meilleure qualité, la capacité de réduire le délai de mise sur le marché des produits, ainsi que des cycles de développement de produits plus agiles.

Dans le cadre de cette étude, Forrester a interrogé en ligne 406 décideurs en matière d’opérations de test dans des entreprises d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie, afin d’évaluer les capacités de test actuelles et de connaître leur avis sur l’investissement dans l’automatisation (y compris l’IA). Les questions fournies aux participants portaient sur les environnements de test actuels de leurs organisations, les investissements futurs, les défis et les résultats attendus de l’automatisation des tests.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Simulation et essais virtuels : Utac entre au capital d’AVSimulation

Utac, groupe leader international dans les domaines de la mobilité annonce la conclusion de l’opération d’entrée au capital d’AVSimulation (filiale de Sogeclair, fournisseur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour une mobilité plus sobre et plus sûre) à hauteur de 15%. AVSimulation est une filiale commune de Renault Group, Dassault Systèmes et d’Oktal (Sogeclair). […]

Alliance technologique entre le Cetim et le CEA pour démultiplier l’offre industrielle française dans l’hydrogène

Afin d’accélérer le déploiement de la chaine de valeur hydrogène en France, le CEA et le Cetim ont décidé d’allier leurs compétences, expertises et moyens pour une durée de cinq ans. Pour assurer la production d’hydrogène, sa distribution et son utilisation dans de multiples applications, il est en effet nécessaire d’adapter les produits et notamment […]

Partenariat entre le Cerib et Eurailtest pour améliorer la sécurité incendie des infrastructures et véhicules ferroviaires

Gilles Bernardeau, directeur général du Cerib, et Franck Poisson, administrateur d’Eurailtest, ont signé le 30 juin un contrat de partenariat. Objectif ? Proposer aux industriels et entreprises du domaine ferroviaire une expertise globale de la sécurité incendie. Celle-ci fonctionnera via un guichet unique réaction et résistance au feu. Le Centre d’essais au feu (CEF) du […]