Accueil Essais physiques Le programme ecoDemonstrator entame sa phase d’essai cet été

Le programme ecoDemonstrator entame sa phase d’essai cet été

C’est un Boeing 787-10 Dreamliner qui servira à évaluer de nouveaux moyens de réduire les niveaux d’émissions et de bruit dans le cadre du programme ecoDemonstrator, en amont de la réception de l’avion par la compagnie Etihad Airways cet automne, si la situation sanitaire le permet. Une collaboration qui comprend des essais complets de mesures acoustiques menés avec des partenaires industriels, à l’instar de Safran Landing Systems.
Lecture : 3 minutes

Le programme ecoDemonstrator utilise des avions commerciaux pour tester des technologies qui peuvent rendre l’aviation à la fois plus sûre et plus durable, dès aujourd’hui et pour demain. Le programme 2020, dont les essais débuteront en août, est le premier à utiliser un Boeing 787-10. « Il s’agit du tout dernier programme mené dans le cadre du partenariat stratégique de pointe conclu par Etihad et Boeing, centré sur le développement de solutions innovantes concrètes dans le but de relever les défis de durabilité clés auxquels est confrontée l’industrie aéronautique », a déclaré Tony Douglas, directeur général d’Etihad Aviation Group. Les vols d’essais seront effectués avec un mélange de carburant aviation durable, qui permet de réduire considérablement l’empreinte environnementale de l’aviation. Le programme d’essais devrait durer environ quatre semaines avant l’entrée en service du Boeing 787-10 au sein de la flotte d’Etihad.

Les deux entreprises collaboreront avec des partenaires industriels de premier plan, parmi lesquels la Nasa et Safran Landing Systems, afin de procéder à des mesures du niveau de bruit à l’aide de capteurs installés à bord de l’appareil et au sol. Les données collectées seront utilisées pour valider les processus de prédiction du bruit et le potentiel de réduction de l’empreinte sonore dans la conception des avions, y compris des trains d’atterrissage, qui seront modifiés pour fonctionner de façon plus silencieuse. Safran Landing Systems, qui fournit le train d’atterrissage du Boeing 787 Dreamliner, équipera les trains de l’ecoDemonstrator 2020 d’un dispositif permettant de réduire leur empreinte sonore de plus de 20%. Notons qu’en moyenne, 30% à 40% du bruit extérieur des avions long-courriers modernes peut provenir des atterrisseurs qui, avec l’amélioration de l’empreinte acoustique des moteurs,  deviennent l’un des principaux contributeurs au bruit ambiant dans les phases d’approche et d’atterrissage.

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

En créant sa filiale française, IMV veut s’imposer sur le marché des vibrateurs dans l’Hexagone

Né en 1957 à Osaka, au Japon, IMV Corporation est devenu à ce jour le premier fabricant mondial de vibrateurs électrodynamiques… rien que ça ! Pourtant, dans l’Hexagone, deuxième marché européen des essais (derrière l’Allemagne et devant le Royaume-Uni – les trois pays représentant près de 70% du marché sur le Vieux Continent), IMV est encore peu connu. […]

La crise n’arrête pas Dactem, spécialiste français des moyens d’essais et de mesure dans le spatial

Cela fait plus de trente-cinq ans que Dactem (DAM Group) conçoit et fabrique des bancs d’essai, des simulateurs et des instruments de mesure pour l’industrie spatiale ; un savoir-faire et une expertise techniques qui ont amené cette entreprise du sud de la France (d’Alès, plus précisément) à travailler avec les acteurs majeurs du secteur à travers […]