Accueil Simulation Aviation durable : Ansys aide la Lufthansa Technik pour développer un revêtement imitant la peau de requin

Aviation durable : Ansys aide la Lufthansa Technik pour développer un revêtement imitant la peau de requin

Lufthansa Technik utilise les logiciels de simulation d'Ansys afin de concevoir et valider une technologie de revêtement inspirée par la peau de requin, qui réduit considérablement la traînée, la consommation de carburant et les émissions de carbone des avions.
Modélisation CFD d'un Boeing 777-300ER avec une forme d'aile identique à la réalité

À l’occasion du salon SIAE du Bourget, Lufthansa Technik, spécialiste en maintenance, réparation et opération (MRO) aéronautique, a annoncé s’appuyer sur les logiciels de simulation numérique d’Ansys. Objectif ? Concevoir et valider sa technologie de revêtement biomimétique AeroSHARK ; celle-ci imite la surface de la peau de requin afin d’optimiser l’aérodynamique des avions et ainsi réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2.

Développé avec BASF, AeroSHARK est un film de surface composé de « riblets », des nervures microscopiques semblables à celles de la peau de requin. Celles-ci permettent de réduire la traînée de frottement tout en augmentant la flottabilité.  Les ingénieurs de Lufthansa Technik s’appuient donc sur les solutions de simulation de la dynamique des fluides numérique (CFD) et de calcul haute performance (HPC) d’Ansys afin d’analyser les phénomènes d’écoulement et de turbulence autour des riblets et obtenir les mêmes performances qu’une vraie peau de requin. 

Réduction significative les coûts des essais physiques et accélération des délais de validation

L’équipe a ainsi pu développer des prototypes virtuels d’AeroSHARK et les tester en fonction de différents paramètres physiques et scénarios de vol. L’entreprise a dès lors réduit significativement les coûts des essais physiques et accéléré les délais de validation et de certification de la technologie.

AeroSHARK est certifié par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et la Federal Aviation Authority (FAA). Actuellement, onze avions Boeing 777F de la compagnie Lufthansa Cargo et douze 777-300ER de la Swiss International Air Lines (SWISS) en sont équipés. Son déploiement à l’ensemble de la flotte permettra au groupe Lufthansa d’économiser plus de 25 000 tonnes de CO2 par an.

Lire la suite
Sur le même sujet

EURO Simulation Engineering : les défis de la simulation multiphysique de l’hydrogène

Euro Simulation

L’hydrogène est considéré comme un vecteur énergétique prometteur dans la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables mais certains défis demeurent à relever pour démocratiser son utilisation. Pour cela, l’utilisation d’outils de simulation est devenue incontournable car elle permet de modéliser de manière précise le comportement des différents composants et d’en prédire les performances. […]

Acquisition : Trescal met la main sur DA&T, laboratoire spécialisé en débitmétrie

Trescal, leader mondial des services de métrologie, annonce l’acquisition de DA&T (Débitmétrie Aéronautique & Technique), spécialiste de la débitmétrie liquide. Cette société, basée à La Tour d’Aigues (Vaucluse) en France, représente 2M€ de chiffre d’affaires. DA&T réalise des études de développement de systèmes de mesure débitmétrique et fournit des services de métrologie accrédités Cofrac pour […]

Le LNE va inaugurer mi-mai le LE.IA, un laboratoire consacré à l’évaluation de l’intelligence artificielle

Le 14 mai prochain, à 11 heures, le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) va inaugurer à Trappes (Yvelines), en présence de son directeur général Thomas Grenon et Marina Ferrari, secrétaire d’État chargée du Numérique, le Laboratoire d’évaluation de l’intelligence artificielle (LE.IA). Il s’agit de la première plateforme multi-approches au monde dédiée à l’évaluation […]