Accueil Écoles - Universités IMT Lille Douai devient IMT Nord Europe

IMT Lille Douai devient IMT Nord Europe

Cette nouvelle identité entend mettre en avant à la fois l’ancrage national de l’établissement et sa volonté de renforcer son action dans une zone d’influence majeure de l’économie européenne.
Lecture : 3 minutes
Élèves devant un four solaire à IMT Nord Europe - ©IMT Nord Europe

L’école d’ingénieurs IMT Lille Douai devient IMT Nord Europe. L’établissement affirme ainsi sa transformation et son positionnement stratégique au carrefour de l’Europe du Nord. Déployé à l’occasion de la rentrée 2021, ce nouveau nom s’inscrit dans la stratégie de transformation initiée par les équipes de l’école depuis la fusion il y a quatre ans de Mines Douai et Télécom Lille.

En moins de cinq ans, l’école s’est transformée autour d’une stratégie volontaire et engagée. Celle-ci vise à inscrire l’ingénieur de demain dans la réalité des enjeux économiques, écologiques et technologiques du XXIe siècle. C’est pourquoi IMT Lille Douai a déployé une nouvelle signature de marque en septembre 2020, I’M Tomorrow.

Une école ouverte à l’international

La nouvelle identité de l’école vient affirmer son positionnement stratégique au cœur de l’Europe. Outre Lille et Douai, l’établissement dispose en effet d’implantations à Valenciennes, Dunkerque et Alençon. L’école rayonne largement au-delà des frontières françaises et compte 36 accords de doubles diplômes internationaux, 121 institutions étrangères partenaires ainsi que 15,7% de doubles diplômés avec une institution étrangère en 2020. Elle a développé de nombreux partenariats ces dernières années avec des universités d’Europe du Nord et signera au cours de l’année 2021-2022 de nouveaux accords avec des universités tchèques, russes, suédoises et norvégiennes.

L’établissement coordonne et administre par ailleurs les mobilités sortantes en double diplôme et en second diplôme vers le Royaume-Uni pour le groupe Institut Mines-Télécom (IMT). Forte de sa nouvelle identité, elle sera en position d’assurer cette mission plus largement vers des pays de la zone Nord Europe pour les écoles de l’IMT qui le souhaitent.

Pour Alain Schmitt, directeur d’IMT Nord Europe, « cette nouvelle identité qui reflète notre ambition de croissance et de développement. Notre mission est de former des ingénieurs engagés, acteurs du monde qui les entoure. Au-delà des transitions écologiques et énergétiques, économiques et technologiques, nos élèves doivent faire l’expérience d’un monde globalisé et multiculturel. C’est ce que nous leur offrons avec des opportunités dans le monde entier et en particulier sur l’Europe du Nord. »

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

20e Congrès international de métrologie – CIM : entre réussite et tournant historique

Le 20 congrès CIM, qui s’est déroulé conjointement au salon Measurement World du 6 au 9 septembre dernier à Lyon, s’est montré dynamique, malgré l’inévitable baisse de sa fréquentation en raison du contexte sanitaire. Le Congrès enregistre ainsi 542 participants (incluant conférenciers, auditeurs et exposants du Village Métrologie) et 49 stands sur le Village Métrologie. […]

Institut de Soudure lance une licence par alternance dans la filière de formation Contrôles

Antoine Legros, président du groupe Institut de Soudure et Antonietta Specogna, directrice de l’IUT Thionville-Yutz, ont inauguré cette nouvelle formation le 20 septembre dernier, en présence d’élus et de Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’Emploi et à l’Engagement des entreprises auprès d’Elisabeth Borne. Grâce à cette licence, le groupe Institut de Soudure structure ses deux filières […]

Photovoltaïque : Pour ses 40 ans, SMA s’offre un nouveau centre d’essais CEM

À l’occasion de son 40e anniversaire, SMA a inauguré à Kassel (Allemagne) un nouveau centre d’essais en CEM. Celui-ci permettra de réaliser des essais complets pour des onduleurs et des systèmes de forte puissance électrique jusqu’à 5 mégawatts. Pour ce faire, SMA a investi 6M€ dans la construction de ce centre d’essais afin de développer sa […]