Accueil Aéronautique-spatial L’Isae-Supaéro et Sopra Steria inventent l’aviation durable autour du logiciel open source AeroMaps

L’Isae-Supaéro et Sopra Steria inventent l’aviation durable autour du logiciel open source AeroMaps

L’objet principal du mécénat concerne AeroMaps, un outil académique de simulation permettant d’évaluer précisément les impacts environnementaux des scénarios de transition, en s’appuyant sur des analyses de cycle de vie complètes.
A gauche, Olivier Lesbre (Isae Supaero), à droite, Xavier Pecquet (Sopra Steria)

Le mercredi 21 juin 2023, au salon du Bourget, Olivier Lesbre, directeur général de l’Isae-Supaéro et Xavier Pecquet, membre du Comité Exécutif de Sopra Steria, ont annoncé le lancement d’une chaire de mécénat de compétences portant sur l’accompagnement, grâce au développement de solutions numériques, des activités de l’institut en matière d’aviation durable. D’une durée de deux ans, elle vise en particulier à améliorer l’utilisabilité, la maintenabilité et la scalabilité de l’outil open source AeroMAPS développé par l’Isae-Supaéro, qui permet d’évaluer finement l’efficacité des stratégies de réduction des impacts environnementaux du transport aérien. 

L’Isae-Supaéro mobilise son expertise académique pour contribuer à inventer l’aviation décarbonée de demain. Dans ce cadre, l’Institut développe des outils de simulation de la transition de l’aviation, afin d’éclairer les décisions des parties prenantes du secteur. Par ce mécénat de compétences, Sopra Steria, l’un des leaders européens de la Tech reconnu pour ses activités de conseil, de services numériques et d’édition de logiciels, affirme sa volonté d’accompagner l’Isae-Supaéro dans la diffusion de ces outils académiques, à travers son programme « Aeroline Zero Emission ». Lancé en juin 2022, celui-ci permet d’accompagner les acteurs du secteur aéronautique dans leur transition environnementale grâce au numérique. 

Faciliter l’adoption d’AeroMaps par les acteurs du secteur aérien 

Fruit de trois années de développement par une équipe de chercheurs et doctorants de l’Institut, AeroMaps offre à l’utilisateur la possibilité de personnaliser les trajectoires de transition qu’il souhaite analyser en jouant sur différents leviers : mise en service de nouveaux types d’avions et renouvellement de la flotte, utilisation de nouveaux carburants (biocarburants, hydrogène…), taux de croissance du trafic aérien… Sur la base des hypothèses choisies, AeroMaps calcule les émissions de CO2 correspondant à l’ensemble du cycle de vie des technologies choisies, ainsi que les autres impacts climatiques (notamment liés aux traînées de condensation) et la consommation de ressources énergétiques associée (biomasse, électricité). L’outil a été publié en open source début juin 2023 et partagé avec un premier cercle d’utilisateurs. Il succède à l’outil Cast, mis en ligne par l’Isae-Supaéro en 2021. 

Grâce à la convention qui les lie, l’Isae-Supaéro et Sopra Steria entendent étendre son adoption par les acteurs à la fois académiques, institutionnels et industriels du secteur. Pour ce faire, Sopra Steria développera notamment une interface graphique orientée utilisateurs autour de l’outil existant et accompagnera l’Institut pour le développement de fonctionnalités permettant d’améliorer l’utilisabilité, la maintenabilité et la scalabilité d’AeroMaps. 

« Face aux défis et aux opportunités ouverts par les transitions écologique et numérique du secteur aérien, notre rôle, en tant qu’acteur académique, est de fournir à l’ensemble des parties prenantes les analyses et outils scientifiques nécessaires à des prises de décision éclairées. C’est ce que nous avons fait avec le référentiel Aviation-Climat, et que nous poursuivons avec le développement d’AeroMaps. Nous nous réjouissons de nous associer aujourd’hui à Sopra Steria, dont l’expertise est reconnue en matière de services numériques, pour faciliter l’adoption de cet outil par les décideurs industriels et institutionnels et par la société civile », déclare Olivier Lesbre, directeur général de l’Isae-Supaéro. 

«Nous sommes très heureux d’accompagner l’Isae-Supaéro dans l’évolution d’AeroMaps. Cette plateforme est un outil précieux qui met le numérique au service d’une aviation décarbonée. Avec la chaire de mécénat, nous souhaitons contribuer à la mise en avant du travail académique et le rendre accessible aux décideurs. AeroMaps est au cœur de la stratégie de modélisation d’impact environnemental de l’aviation pour notre programme « Aeroline Zero Emission » et nous sommes fiers d’aller encore plus loin dans notre action pour la lutte contre le changement climatique », déclare Xavier Pecquet, membre du Comité Exécutif de Sopra Steria. 

Vers un modèle d’évaluation intégrée sectoriel

En parallèle du travail mené avec Sopra Steria, l’Isae-Supaéro poursuit le développement du code d’AeroMaps au bénéfice des activités de recherches interdisciplinaires de l’Institute for Sustainable Aviation (ISA), qui réunit en consortium huit partenaires couvrant un large spectre de compétences académiques. 

À terme, les chercheurs regroupés au sein de l’ISA envisagent en effet d’enrichir AeroMaps afin d’en faire un modèle d’évaluation intégrée sectoriel prenant en compte, autour des composantes technologiques et environnementales, les aspects sociologiques, économiques ou encore règlementaires de l’aviation. De nouveaux développements sont en cours pour modéliser les coûts de la transition (carburants alternatifs, nouveaux avions) et intégrer les effets des outils règlementaires (EU-ETS, Corsia). 

Lire la suite
Sur le même sujet

Signature d’une convention entre le Réseau Mesure et Cosmetic Valley

Claunel Massies, président du Réseau Mesure et Christophe Masson, directeur général de Cosmetic Valley se sont retrouvés sur le salon In Cosmetics le 16 avril dernier pour signer une convention. Celle-ci permettra aux deux associations de mettre en œuvre des actions conjointes ou croisées pour leurs adhérents. Cosmetic Valley, leader mondial en parfumerie cosmétique, coordonne […]

Le LNE va inaugurer mi-mai le LE.IA, un laboratoire consacré à l’évaluation de l’intelligence artificielle

Le 14 mai prochain, à 11 heures, le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) va inaugurer à Trappes (Yvelines), en présence de son directeur général Thomas Grenon et Marina Ferrari, secrétaire d’État chargée du Numérique, le Laboratoire d’évaluation de l’intelligence artificielle (LE.IA). Il s’agit de la première plateforme multi-approches au monde dédiée à l’évaluation […]

Participez à notre numéro spécial Guide d’achat des outils de simulation et de modélisation

iStock

Il reste encore de la place dans les pages dans la prochaine édition du magazine Essais & Simulations et son Guide des solutions et outils de simulation et de modélisation numérique ! Pour ce numéro spécial, Essais & Simulations propose aux éditeurs et offreurs de solutions de mettre en avant une page de publicité et […]